Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

18è journée de la Botola Maroc Telecom D1: DHJ-OCS, un derby au goût de revanche

17.02.2017 - 18:02

Cette dix-huitième journée de la Botola Maroc Telecom D1 nous propose un menu riche en ingrédients à l’image du derby rbati, DHJ-OCS, MAT-WAC et RCA-CAK.

Ceci ne veut pas dire que les autres confrontations ne suscitent pas d’intérêt. Bien au contraire, elles ne manquent pas de piment non plus. Sans trop tarder, rentrons dans le vif du sujet. A tout seigneur, tout honneur. Le leader continue son sprint. Ce club a une mentalité de gagnant. Le fait d’aller gagner au stade Adrar prouve que les hommes de Talib n’ont peur de rien. À l’image du match contre le Hassania, on ne voit vraiment pas comment le Difaâ ratera l’occasion de remporter les trois points face à l’OCS. Ce dernier n’a pas encore trouvé le bon équilibre pour imposer sa loi. Sur le terrain, les protégés de Benhachem ont intérêt à répondre présent s’ils veulent tirer leur épingle du jeu face à une formation jdidie qui fera tout son possible pour se venger de son élimination de la Coupe du Trône. Voilà les Nemli, Kamal Aït Hadj et consorts bien avertis.

L’effectif de Sergio Lobera s’est encore incliné lors de la précédente journée face à l’OCK au bout d’une rencontre où l’arrière-garde tétouanaise a été souvent en difficulté. D’où la bagatelle de 4 buts encaissés. Le score est lourd, ce qui a provoqué le courroux des supporters. Visiblement le club de la colombe blanche souffre. Il a perdu en chemin des points et des forces. Sept défaites en dix-sept matchs. Parfois les chiffres parlent mieux que les discours.

Les «Rojiblancos» doivent s’attendre à souffrir même at home devant leurs hôtes du jour qui sont impressionnants depuis le début du championnat tout en pratiquant un football plaisant et offensif. Ils semblent favoris pour le titre.

L’unique solution pour espérer sortir indemnes de ce duel à haut risque : il faut y croire et ne pas avoir de doute.
Pendant ce temps, RCA et RSB, dont le moral est au peau fixe, s’apprêtent à accueillir, respectivement, le CAK et l’OCK. Force est de constater que ces deux clubs respirent mieux et affichent clairement leurs ambitions. Preuve en est : les phosphatiers ont puni récemment les Tétouanais. Ils ont su remettre de l’ordre dans leurs idées en l’espace de quelques jours seulement. De leur côté, les Zayanis ont réussi à tenir la dragée haute en obligeant le dauphin au partage des points. Ils ont même failli lui infliger sa deuxième défaite de la saison. Mais, comme les matchs changent au gré des semaines, les hommes de Samir Yaich et ceux de Aït Joudi risquent de revenir bredouilles au bercail.

Et pour cause, leurs adversaires du jour paraissent aussi forts sur le papier. Leur objectif immédiat :  continuer leur ascension vertigineuse. Ce ne sont pas quelques points de retard qui risquent de les décourager dans la course au titre.

En concédant sa troisième défaite d’affilée, le Hassania s’est éloigné définitivement du podium. «C’est toujours dur de perdre, mais de cette façon, ça l’est encore plus», a déploré un supporter. Mais quelle serait sa réaction en effectuant un long et périlleux déplacement à la capitale du Gharb pour y affronter son club local. Ce dernier bat de l’aile depuis le démarrage du championnat. Il ne cesse de s’enliser davantage au fond du trou. A tel point que le doute l’envahit d’échapper au purgatoire. Cette rencontre s’avère très délicate.

Quant au KACM, il sera à rude épreuve au stade Mimoun Arsi où l’attend de pied ferme le club rifain d’Al Hoceima. Contre toute attente, le club de la perle du Sud a essuyé un revers face à celui de la clémentine à domicile. Avec désormais un seul point d’avance sur leur adversaire du jour qui compte un match en moins contre le FUS, les hommes d’Ahmed Bahja devaient impérativement signer un bon résultat sous peine de se laisser distancer. De leur part, ceux de Youssef Fertoute ont les moyens de s’imposer pour se donner un peu d’air. Alors qui sait ?

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles