Le public tangérois qui s’est déplacé en masse vendredi pour assister à la rencontre Nigeria-Libye comptant pour la 2e journée du groupe C n’a pas été déçu. Les deux équipes ont rendu dans l’ensemble une belle copie, notamment les Green Eagles qui ont su comment mettre sous l’éteignoir l’armada offensif Libyenne en fermant les espaces : «Nous avons mis en place une stratégie de façon à réduire les espaces devant l’équipe adverse. C’est cette stratégie qui a donné l’avantage dans ce match face à une belle équipe de Libye », a analysé Salisu Yusuf, l’entraîneur du Nigeria lors de la conférence d’après match. De son côté, Ommar Mohamed Elmaryami, entraîneur de la Libye, a reconnu que ses joueurs n’étaient pas en grande forme. Il a, toutefois, assuré que rien n’est perdu encore pour son équipe qui devra, dit-il saisir sa chance lors du dernier match face au Rwanda pour décrocher son billet pour les quarts de finales.