Avec un moral gonflé à bloc, l’Ittihad Tanger pourrait prendre le large en cas de victoire sur l’AS FAR, dimanche dans le match au sommet de la 21e journée de Botola Maroc Telecom D1. Les Tangérois, qui peuvent compter sur un déplacement «massif» de leurs supporters, aimeraient profiter de cette journée tronquée en raison de l’absence du Raja, du WAC, du DHJ et de la RSB, pour poursuivre de la meilleure des manières leur marche vers le titre. Une victoire permettrait aux hommes de Driss M’rabet d’étendre leur série d’invincibilité, en cours depuis novembre dernier. Cependant, il ne faudrait pas sous-estimer les militaires, capables de se réinventer lorsqu’ils sont dos au mur, comme lors de la victoire face au Raja. La motivation est donc au rendez-vous pour les hommes de Khairi, dont la place sur le banc n’est plus aussi assurée qu’auparavant. 

Le Hassania lorgne les 3 points à Marrakech

Samedi, le Hassani d’Agadir a également un rendez-vous important à négocier, lors de son déplacement à Marrakech, où il affronte le Kawkab. Un match qui a une importance capitale pour les deux clubs. Grâce à sa victoire sur le Raja le weekend dernier, le HUSA est plus que jamais décidé à disputer le titre, en espérant inscrire son nom de nouveau sur le palmarès de la Botola, 15 ans après son double sacre. En face, le Kawkab a bien entamé le championnat, mais a été vite rattrapé par les démons du passé. Consciente de l’importance de la présence du public dans les derniers matchs de la Botola, la direction du club a émis un communiqué jeudi, où elle promet un bon accueil aux aficionados marrakechis «dans le cadre du respect de la loi.» Après une réunion avec les autorités locales, le KACM décide de constituer une commission qui suivra de très près l’accès au stade. Les fans se sont plaints à plusieurs reprises des dysfonctionnements et des abus dont ils ont été victimes depuis quelques semaines. Beaucoup ont bien accueilli la nouvelle, mais demandent plus de bonnes conditions pour aller soutenir leur équipe, notamment l’assurance d’avoir un moyen de transport pour rentrer une fois le match terminé, prenant en compte le fait que le grand stade se trouve à plusieurs kilomètres du centre de la ville ocre.
Pratiquement hors de course, le Fath Union Sport doit retrouver le chemin des victoires, sous peine d’une nouvelle saison blanche. Le déplacement au Père Jégo où <l’attend la lanterne rouge, le Racing Casablanca, parait une aubaine pour les hommes de Walid Regragui, mais le RAC détient les moyens de tendre un traquenard qui pourrait faire déchanter les Fussistes. Autrement, le club centenaire mettrait d’ores et déjà un pied en D2.
Le choc du bas du tableau oppose l’Olympique Khouribga au Chabab Atlas Khénifra. Sur la pelouse du Complexe des phosphates, la moindre erreur pourrait coûter cher à l’OCK comme au CAK. Un seul point sépare les locaux et les visiteurs.