Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

L’équipe du Maroc assure et se rassure avant le Mondial

05.06.2018 - 21:00
Le Onze national est parvenu, lundi au stade de Genève, à surclasser son homologue slovaque sur le score de 2 à 1, et ce pour le compte d’un match amical entrant dans le cadre de ses préparatifs pour les phases finales du Mondial russe dont le coup d’envoi sera donné le 14 courant.
Ce fut un match plein pour les joueurs de l’EN qui ont sorti un grand match face à un sparring-partner de taille, 29ème au classement FIFA. Fidèle à sa tactique, le pressing haut en vue de priver l’adversaire d’orchestrer son jeu, l’équipe du Maroc s’est montrée entreprenante, manœuvrant sur tous les flancs et variant son jeu dans l’espoir de déstabiliser les gaillards slovaques qui veillaient bien au grain.
Et parmi les éléments qui ont donné du fil à retordre à la défense de l’équipe de Slovaquie, l’on citera Hakim Ziyech qui sur deux tirs a failli trouver le chemin des filets, ou encore l’infatigable Noureddine Amrabet qui n’a pas manqué d’écœurer son garde du corps.
Bien en place, les partenaires de Karim El Ahmadi n’ont pas lâché prise, sauf que les aléas du football peuvent donner lieu à une tournure inattendue. Et celle-ci a profité, bien entendu, aux Slovaques qui, à l’heure de jeu, ont ouvert le score sur un puissant tir de Gregus.
Mais ce n’était que partie remise, puisque la réaction de l’EN ne s’était pas fait trop attendre après qu’Ayoub El Kaabi, intégré en seconde période, a remis les pendules à l’heure à la 64ème mn. Une égalisation qui a dissipé le doute sur le champ et poussé les protégés de Hervé Renard d’aller davantage de l’avant, réussissant à doubler la mise grâce à Younès Belhanda (74è), un but qui devrait certainement faire beaucoup de bien au sociétaire du Galatasaray, souvent critiqué pour ses prestations en équipe nationale.
Belle victoire donc mais qui ne devrait pas trop emballer les joueurs du Onze national tenus de rester concentrés au maximum sur leur sujet : le Mondial et rien d’autre.  
A l’issue de cette rencontre amicale, le sélectionneur national Hervé Renard s’est dit satisfait de la prestation de ses poulains qui se sont créé pas mal d’occasions, contrairement à l’adversaire qui sur une première frappe, a inscrit son but. Et d’ajouter que ce qu’il faut retenir, c’est la capacité de réaction de l’équipe nationale, précisant que l’important dans les matches de préparation ce sont les réglages et non pas les résultats. Pour Renard, il faut être fin prêt le jour J, le 15 juin, face à l’Iran.
A propos de la prestation d’Ayoub El Kaabi qui en est à son deuxième but avec le maillot de la sélection A, Hervé Renard a félicité son attaquant le qualifiant d’un renard des surfaces qui est là où il le fallait. Ce qui est important pour une équipe, estime le sélectionneur national qui a accordé un jour et demi de repos aux joueurs avant de reprendre les entraînements ce soir.
Après le nul blanc face à l’Ukraine et cette victoire devant la Slovaquie, l’équipe du Maroc se déplacera à Tallinn pour affronter le 9 courant la sélection estonienne. Ce sera le dernier match test avant l’entame du Mondial et la première sortie de la phase de poules (groupe B) contre l’Iran le 15 comme précité. Le second match est prévu cinq jours plus tard (20 juin) à Moscou contre le Portugal et le troisième (25 juin) sera contre l’Espagne à Kaliningrad.
» Source de l'article: liberation

Autres articles