Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Ils ont rugi mais Ronaldo a marqué

21.06.2018 - 23:00
Le Mondial russe a tourné court pour le Onze national. Après avoir été battue lors du match inaugural du groupe B par l’Iran (1-0), l’équipe du Maroc a enchaîné sur une seconde défaite, mercredi au stade Loujniki de Moscou, devant le Portugal toujours sur le court score d’un but à zéro.
C’est à une sélection portugaise efficace et rigoureuse qu’a eu droit l’EN qui a beau manœuvrer sans pour autant atteindre l’objectif escompté. La star portugaise Cristiano Ronaldo n’a pas tardé à se manifester et à ouvrir la marque après s’être libéré du marquage de Dacosta, portant désormais son capital buts à quatre réalisations, ce qui fait de lui le meilleur buteur du tournoi après deux manches de compétition. Son coup de tête à la 4ème minute de jeu a sonné, d’ailleurs, le glas dans le camp marocain qui appréhendait beaucoup ce scénario qu’affectionne la Seleçao das Quintas.
Pourtant, les partenaires de Noureddine Amrabet, poussés par un grand nombre de spectateurs marocains ayant fait le déplacement au stade de Loujniki, n’ont pas manqué de se dépenser à fond. Ils se sont créé des occasions de but lors des deux périodes de la partie, sauf que l’efficacité n’a pas suivi, pour que la participation de l’EN à la Coupe du monde se limite au petit tour et puis s’en va.
Le Mondial ne s’est pas terminé pour autant pour l’équipe nationale qui ferme la marche du groupe avec 0 point au compteur. Il lui reste encore un match à disputer contre l’Espagne le 25 courant à 19 heures à Klaningrade. Si les carottes sont cuites pour ce qui est de la qualification au tour suivant, il n’en demeure pas moins que l’objectif est de boucler le tournoi sinon sur une bonne note du moins sur une prestation qui fera honneur à cette sélection qui a réussi à qualifier le football national au plus prestigieux rendez-vous de la FIFA, et ce après deux décades d’absence.
Il convient de rappeler en dernier lieu que le second match de ce groupe devait opposer hier en début de soirée la sélection espagnole à son homologue iranienne.
» Source de l'article: liberation

Autres articles