Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Infos de Russie

02.07.2018 - 21:00
La Belgique 
veut son étoile

Le groupe de réflexion flamand ‘’De Witte Duivel’’ (Les diables blancs), poursuit un combat particulier pendant ce Mondial. Il milite pour que son équipe nationale puisse arborer une étoile sur son maillot, à l’instar de celles portées par l’Uruguay, symbolisant deux victoires en Coupe du monde (1930,1950), ainsi que deux titres olympiques (1924,1928). Un palmarès obtenu avant la création de la coupe du monde et qui cristallise les convoitises belges « vu que le premier Mondial n’a été organisé qu’en 1930, la FIFA a décidé de considérer les Jeux olympiques ayant eu lieu avant comme le principal tournoi de football de l’époque » a souligné le groupe belge avant d’ajouter que « la Belgique a été championne olympique en 1920 aux Jeux d’Anvers » légitimant de fait sa demande. 
Comme si vous y étiez :
C’est la lumineuse idée proposée par un pub anglais afin de suivre les matchs de Coupe du monde. Pour se démarquer, son propriétaire a fait construire sa propre tribune pour les retransmissions des matchs, pour le prix de 5000 livres. Placée sur la terrasse de son pub, la tribune peut accueillir jusqu’à 150 personnes. Autour, 4 grands écrans, une cabine de Dj et un chapiteau pour la restauration et les boissons. On s’y croirait vraiment. 

Quand foot 
et politique font 
bon ménage 

Menacé de mort et victime de propos racistes, le joueur suédois Jimmy Durmaz a reçu un soutien de poids. Annika Strandhäl, ministre suédoise des Affaires sociales et des Sports, s’est rendue au Parlement vêtu du maillot de Durmaz, preuve de son soutien au milieu. Elle a d’ailleurs participé aux débats sur le sujet après avoir ôté sa veste et exhibé le maillot national floqué au nom du joueur. 
La stat vintage :
Just Fontaine est le joueur qui a disputé le plus de matches en Coupe du monde en marquant lors de chacun d’entre eux (6 matches, 13 buts au total). L’attaquant uruguayen Alcides Ghiggia, héros de la finale 1950 avec l’Uruguay au Maracana, et l’ailier brésilien Jairzinho (en 1970) sont, quant à eux, les seuls vainqueurs du Mondial ayant trouvé le chemin des filets lors de chaque rencontre disputée par leur sélection. 

» Source de l'article: liberation

Autres articles