Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Saïd Naciri : Benzarti a répondu à l’appel de son pays, ce qui est tout à fait de son droit

03.08.2018 - 15:00
Pour tirer au clair les tenants et aboutissants du départ de Fouzi Benzarti, le président du Wydad, Saïd Naciri, a tenu, mercredi au Complexe Mohamed Benjelloun à Casablanca, un point de presse auquel ont pris part, entres autres, le coach partant et Abdelhadi Sektioui  qui devrait assurer l’intérim.
Saïd Naciri a indiqué qu’il avait été saisi officiellement par le président de la Fédération tunisienne de football qui souhaitait s’attacher au plus vite les services de Fouzi Benzarti en vue de remplacer son compatriote Nabil Maâloul qui avait qualifié et conduit les Aigles de Carthage aux phases finales du Mondial 2018 en Russie.
En tant que président du Wydad devant se préoccuper en premier lieu des affaires du club qu’il dirige, Saïd Naciri a fait part au patron de la Fédération tunisienne qu’au cas où cette transaction aboutirait, son annonce aurait lieu après le match WAC-Horoya Conakry pour le compte de la quatrième journée de la phase de poules de la Ligue africaine des clubs champions.
Et c’est ce scénario qui s’était tramé puisque le départ de Fouzi Benzarti a été communiqué aussitôt après ledit match.  Naciri aurait voulu que l’entraîneur tunisien reste au Wydad jusqu’à la fin de son contrat en juin 2019, mais son souhait n’a pu être exhaussé. Néanmoins, il a indiqué que Benzarti a répondu à l’appel de son pays, ce qui est tout a fait son droit.   
En ce qui concerne le nouvel entraîneur qui prendra les commandes des Rouge et Blanc, Saïd Naciri a affirmé que le club a reçu plusieurs CV, laissant la décision du choix à la direction technique. Et d’ajouter que, pour le moment, c’est Abdelhadi Sektioui qui managera le groupe pro appelé à disputer dans quelques jours la cinquième journée de la C1 continentale  avant d’entamer les péripéties de la Coupe arabe, du championnat national et de la Coupe du Trône.
Vieux routier du coaching, Abdelhadi Sektoui est mieux placé que quiconque pour assurer ce passage délicat au vu de ses fonctions au sein du club en tant que directeur technique ayant travaillé en étroite collaboration avec son prédécesseur tunisien qui avait entraîné le Raja de décembre 2013 à mai 2014 avec à la clé une finale en  Coupe du monde des clubs.
Benzarti a déclaré, lors de cette conférence, qu’il n’oubliera jamais la période qu’il a passée au Wydad, tout en adressant ses vifs remerciements aux dirigeants et aux supporteurs du club champion d’Afrique 2017.
Benzarti a tenu à préciser que c’est la Fédération tunisienne qui l’avait contacté pour suppléer Nabil Maâloul, ajoutant qu’un entraîneur ne peut décliner l’invitation de devenir sélectionneur de l’équipe nationale de son pays. Il a aussi souligné qu’il n’a pas exploité le stage de concentration d’avant saison du WAC à Monastir pour négocier son contrat avec l’instance tunisienne de football.
Il convient de rappeler en dernier lieu que Fouzi Benzarti était arrivé au Wydad en remplacement de Houcine Ammouta en décembre 2017. Avec le club casablancais, il avait étoffé son copieux palmarès par un titre de Super Coupe d’Afrique et une place de dauphin au championnat du Maroc, sachant qu’il a mis l’équipe sur la bonne voie en vue de décrocher une qualification au tour des quarts de finale de la Ligue des champions 2018.
» Source de l'article: liberation

Autres articles