Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Après Hakimi, le Marocain Ayoub Abou au Real Madrid

03.08.2018 - 21:00
Le milieu offensif marocain Ayoub Abou a signé pour le club espagnol du Real Madrid pour les quatre prochaines saisons, a annoncé l’agence de représentation du joueur « Media Base Sports » jeudi sur son compte Twitter.
« Ayoub Abou (19 ans) est nouveau joueur du Real Madrid Castilla. Le milieu de terrain a résilié son contrat actuel avec le Getafe FC et a conclu un accord avec le club merengue pour les quatre prochaines saisons », a précisé la même source.
Selon la presse sportive espagnole, Ayoub Abou a abandonné ce jeudi matin le camp d’entraînement du Getafe en direction du complexe sportif du Real Madrid de Valdebebas, dans la banlieue de la capitale espagnole, où il a signé son nouveau contrat avec le club madrilène.
Formé au centre de formation du FC Barcelone la Masia, Ayoub Abou devra jouer en alternance au sein du Real Madrid et de son club réserve, le Real Madrid Castilla.
Le jeune joueur marocain a évolué aussi par le passé dans différentes catégories du club portugais de Porto et celui du Rayo Majadahonda (D2 espagnole), dans la banlieue de Madrid. Il avait signé en juin un contrat avec  Getafe FC.
Ayoub Abou sera le deuxième joueur marocain à porter les couleurs du Real Madrid après Achraf Hakimi transféré à titre de prêt (2 saisons) lors de ce mercato estival par le club merengue au Borussia Dortmund.
Par ailleurs, l’international marocain Fayçal Fajr pourrait lui aussi quitter Getafe pour rejoindre le club français de Ligue 1 du Stade Malherbe de Caen où il a déjà évolué entre 2011 et 2014.
Le contrat de Fajr avec Getafe ne devrait expirer qu’en juin 2019, sachant qu’il avait déjà porté les couleurs des clubs espagnols d’Elche CF (2014-2015) et de Deportivo La Corogne (2015-2017).

 

La sélection nationale féminine a perdu face au FC Madrid sur le score de 1 but à 0, jeudi dernier à Valence dans le cadre du tournoi international de Cotif.
Les Espagnoles se sont imposées grâce au but de Laura Dominguez.
» Source de l'article: liberation

Autres articles