Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Le Raja à la rude épreuve d’Enyimba en Coupe de la CAF

02.10.2018 - 21:00
Le Raja de Casablanca croisera le fer, aujourd’hui à partir de 14 heures au stade d’Aba, avec la formation nigériane d’Enyimba pour le compte de la demi-finale aller de la Coupe de la CAF.
Un premier acte que les Verts sont sommés de négocier sans dégâts en vue d’aborder la seconde manche le 24 courant au Complexe sportif Mohammed V dans de parfaites dispositions. L’adversaire du jour est un sacré morceau dont la dernière performance remonte à sept ans déjà, une place au dernier carré de la Ligue des champions en 2011, sachant qu’il a remporté deux titres en C1 en 2003 et 2004. Pour ce qui est de sa participation cette saison en C2 continentale, après avoir franchi les tours de chauffe, il est parvenu à terminer leader lors de la phase de poules en enregistrant quatre victoires contre deux défaites.
Avisés, les Rajaouis, qui se sont déplacés à Aba à bord d’un vol spécial mais ils ont beaucoup galéré une fois sur place, savent bien à quoi s’attendre et disposent de tous les atouts pour regagner le bercail avec un résultat positif. Les Verts, auteurs d’un parcours probant lors des matches de groupes, trois victoires, contre deux nuls et une défaite, sont décidés plus que jamais à prolonger jusqu’au bout leur campagne africaine, et pourquoi pas imiter leurs prédécesseurs qui s’étaient adjugé la toute dernière édition de la Coupe de la CAF dans son ancienne formule en 2003.
Le Raja, qui a entamé sa saison du bon pied, carton en championnat et qualification aux tours avancés de la Coupe du Trône et de la Coupe arabe, aura à cœur de conserver cet élan victorieux et de le confirmer devant une grosse cylindrée. D’ailleurs, les propos tenus par les joueurs avant ce match versent dans un seul sens, l’optimisme mesuré. Pour l’attaquant Mohcine Iajour, « la partie ne sera pas aisée pour les deux protagonistes. Notre mission consiste à forcer un résultat positif qui nous permettra d’aborder le match retour à domicile dans de parfaites conditions ». Et d’ajouter : «Nous sommes outillés pour aller encore loin dans cette compétition africaine».
Il convient de signaler que la CAF a désigné pour ce match aller un trio d’arbitrage tunisien conduit par Youssef Essrayri, secondé par Yamen Malloulchi et Aymen Ismail. Quant à la demi-finale retour, elle sera sifflée par le referee gabonais Eric Arnaud Otogo Castane assisté par son compatriote Moussounda Montel et le Ghanéen Issa Yaya.
A rappeler que la deuxième demi-finale mettra aux prises, ce soir à partir de 21 heures au stade de Port Said, le club égyptien d’Al Masry avec son homologue congolais (RDC) de l’AS Vita Club, tombeur en quart de finale de la Renaissance sportive de Berkane.  
» Source de l'article: liberation

Autres articles