Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Le WAC et le HUSA prennent les commandes de l’exercice Pro 1

10.12.2018 - 21:00
La onzième journée du championnat de football Botola Maroc Telecom Pro 1, dont les débats devaient prendre fin hier, a profité pleinement au WAC et au HUSA qui ont réussi à prendre les commandes de l’exercice.
Les Rouges sont en droit de se targuer de leurs excellentes performances depuis qu’ils sont dirigés par l’enfant du club, Moussa Ndaw, qui assure parfaitement son rôle de pompier de service, en attendant le retour officiel aux commandes de Fouzi Benzarti.
Face à l’ASFAR, mal en point et qui vient de se séparer de son coach, M’Hamed Fakhir, le WAC s’est contenté d’une courte victoire par 1 à 0, but de Walid El Karti à la 44ème minute de jeu.
Une confrontation qui a tenu toutes ses promesses, entre des Rouges qui ont sorti un match plein et des Militaires qui n’ont pas démérité et qui auraient pu regagner le bercail avec le point du nul.
A l’issue de cette rencontre, Moussa Ndaw a fait savoir que ce fut un match difficile devant un coriace adversaire qui cherchait à se ressaisir. Et d’ajouter que son équipe a mal entamé la partie, mais ce n’était que partie remise, puisque l’ouverture du score est intervenue au bon moment. Pour Ndaw, il fallait gérer intelligemment les péripéties de la seconde période et le WAC s’était créé quelques occasions qui auraient pu tuer le match, mais la note s’était limitée à 1 à 0.
Pour Hafid Abdessadek qui assure l’intérim après le départ de M’Hamed Fakhir, l’ASFAR n’a pas démérité et aurait pu trouver le chemin des filets à deux ou à trois reprises.
Du pain sur la planche attend donc le successeur de Fakhir, sommé de secouer le cocotier en vue de sortir le club de cette situation qui ne sied aucunement à son standing.
A l’instar du WAC, le HUSA a réussi une bonne opération en déplacement, après avoir surclassé par 1 à 0 le RCOZ grâce à une réalisation de Tamer Siam à la 48ème minute. Il s’agit là de la cinquième victoire de la saison de la formation soussie devant un sacré client du championnat, qui pour sa seconde saison dans la cour des grands se défend beaucoup mieux que bon nombre de clubs abonnés à la D1.
La troisième rencontre dominicale a tourné à l’avantage de l’IRT qui a battu en dehors de ses bases le Youssoufia de Berrechid sur le score étriqué de 2 à 1. Pourtant, ce sont les locaux qui avaient ouvert le score à la 55ème minute sur penalty transformé par Zakaria Fati.
Les Tangérois, auréolés par leur récente qualification au tour des seizièmes de finale de la Ligue africaine des clubs champions, ont renversé la tendance par l’intermédiaire de leur buteur maison, Mehdi Neghmi, auteur d’un doublé à la 62ème et la 68ème minute (le 2ème but sur penalty).
Il convient de rappeler que le bal de cette onzième manche, coïncidant avec le début du second tiers du championnat, a été ouvert vendredi par la rencontre qui avait mis aux prises le FUS avec le Raja et qui s’était terminée en faveur de l’équipe rbatie sur la petite marque de 1 à 0. Samedi, ce sont les issues de parité qui ont prévalu, avec un nul blanc entre le KACM et la RSB, match disputé au stade municipal de Berrechid, et un partout entre l’OCS et l’OCK.
Comme précité, les deux derniers matches de cette journée, la première à se jouer dans son intégralité, devaient opposer hier le MCO au CRA et le MAT au DHJ.
» Source de l'article: liberation

Autres articles