Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Botola Maroc Telecom : Le Wydad domine le Raja et vire en tête

08.01.2019 - 15:02

Très attendu, le 125ème derby casablancais opposant le Wydad au Raja ne risque pas d’être oublié de sitôt.

Globablement, tout y était : dynamisme, émulation, but et des scènes le moins que l’on puisse dire ne trouvent habituellement pas leur place sur le rectangle vert. Ce match comptait pour la mise à jour de la 10ème journée de la Botola Maroc Telecom. Le Raja comme le Wydad étaient à l’affût du moindre petit point. Mais en dépit de la victoire, ce match a depuis toujours suscité les émotions et déchaîné les passions.    

Cependant, un des ingrédients clès qui ont toujours fait la renommée de ce derby a fait défaut. En effet, un public clairsemé a occupé les gradins du Grand stade de Marrakech qui a abrité cette rencontre. La décision de délocaliser le match a été à l’origine du boycott.   

la Fédération royale marocaine de football avait décidé de faire jouer le derby à Marrakech en raison des travaux que subit le complexe sportif Mohammed V de Casablanca, tout en rejetant la demande du Raja qui souhaitait voir cette affiche reportée le temps que le complexe soit fin prêt. Les ultras du Raja et du Wydad avaient publié un communiqué conjoint dans lequel ils ont appelé au boycott de ce derby afin de protester «contre les décisions répétées de jouer cette affiche hors de Casablanca»

Revenons à notre match. Le Raja n’avait pas le vent en poupe. Outre l’absence de plusieurs de ses principaux éléments, le club a dû intégrer de nombreux joueurs qui allaient vivre l’expérience du derby pour la première fois de leur carrière à l’instar de Soufiane Rahimi, Mohamed Chaabane, Ibrahima Niasse, Fabrice Ngah, Ayoub Nanah et Salaheddine Bahi au moment où du côté du Wydad, seuls Tagnaouti et Dari étaient considérés comme novices en la matière. Cet élément était déterminant. La première mi-temps allait connaître une grande domination des Rouges sans pour autant parvenir à marquer. Au retour des vestiaires, les hommes de Juan Carlos Garrido se sont offert de nombreuses occasions. A la 70ème minute du jeu, l’arbitre siffle un pénalty décroché par Mohsine Iajour. Mais Abderrahim Chakir n’est pas parvenu à le concrétiser.

La réponse du WAC ne tarda pas à venir. A la réception d’un centre de Salaheddine Saidi, Ismail El Haddad (79è) a inscrit le but victorieux du Wydad, en concluant une attaque bien travaillée.

Tout semblait se liguer pour que le Raja termine cette rencontre sur une mauvaise note. Quelques minutes avant le coup de sifflet final, Zakaria Hadraf a été expulsé. D’habitude calme, serein et fair play, le joueur est sorti de ses gonds en vociférant avec des gestes déplacés. La direction du Raja a rapidement réagi en annonçant la suspension de Hadraf jusqu’à nouvel ordre.

Depuis 1957, date du premier duel entre les deux grands clubs marocains, il s’agit de la 30è victoire du WAC, contre 37 pour le RCA. Les deux équipes se sont neutralisées à 60 reprises.

Cette victoire permet au Wydad de s’emparer des commandes avec 27 points, alors que le Raja (11 matchs) est 6è avec 17 points, ex aequo avec le FUS de Rabat.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles