Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Botola Maroc Telecom : Le MAT déroule face au MCO, le Raja conforte sa place de dauphin

09.04.2019 - 15:01

Quelques journées seulement nous séparent du dénouement de la Botola Maroc Telecom. Si certaines équipes sont parvenues à se mettre à l’abri et éviter de sortir la calculette, d’autres commencent à claquer des genoux redoutant le spectre de la relégation qui commence à les draguer.
Pour cette 24ème journée, le Moghreb de Tétouan a bien compris qu’il n’a plus droit à l’erreur. Déterminé, il n’a fait de son nouvel adversaire le Mouloudia d’Oujda qu’une bouchée en lui infligeant une lourde défaite (4-1).

Il s’agit du premier succès de Tarik Sektioui depuis qu’il a été nommé entraîneur le 11 février. Les quatre réalisations des Nordiques ont été l’œuvre de Soufiane Aznabet (24è), Khalil Benhomes (52è), Ayoub Lakhal (54è) et Said Grada (71è). Entre-temps, Chukwudiebube Emeka Ogbugh (30è) avait réduit le score pour les représentants de l’Oriental.

Cette précieuse victoire permet au MAT de s’éloigner légèrement de la zone de danger et de s’installer seul à la 14ème place avec 25 points.
De plus, le nul enregistré entre le Chabab Rif Al Hoceima et le FUS de Rabat lui a bien rendu service. Cette rencontre qui s’est soldée sur un score vierge affecte sensiblement les chances des Rifains qui trouvent d’énormes difficultés pour s’extirper de la 15ème position (22 points) qui leur colle à la peau depuis de très longues journées. De son côté, le FUS, qui n’est plus que l’ombre de lui-même, ne fait plus de sensations, se contentant de multiplier les nuls. D’ailleurs, il s’agit de la pire attaque avec 17 réalisations seulement. Sa 13ème position et ses 26 unités en disent long sur son mauvais parcours cette saison.
Les autres rencontres ont été plus animées. Bien que s’étant soldé sur le plus petit des scores, le choc Raja-Olympic de Safi a tenu toutes ses promesses. Dans un stade Père-Jégo plein à craquer, les deux protagonistes ont sorti un jeu à la taille de leur réputation.
L’unique réalisation de la rencontre a été inscrite par Mohamed Ouattara (58è) contre son propre camp. Après cette victoire, le Raja s’empare de la position de dauphin avec 37 points. L’OCS (32 pts) stagne à la 5è place, ex-æquo avec le Mouloudia d’Oujda et le Youssoufia de Berrechid.
Ce dernier n’a pu résister devant la volonté du Difaâ d’El Jadida qui évoluait sur sa pelouse.
Saimon Msuva a ouvert le score pour l’équipe doukkalie à quatre minutes de la fin de la première période, avant que Bilal Megri ne double la mise dix minutes plus tard.

Après cette victoire, le DHJ remonte à la 8è place avec un total 30 points.
Enfin, la soirée de dimanche a été close par le match ayant opposé l’OCK à l’IRT. Sans vainqueur ni vaincu, les deux formations se sont partagées les points après s’être quittées sur le score de (1-1).
Ce nul empêche les Tangérois de rejoindre le Raja à la deuxième place. Ils se contentent ainsi de la 3è position avec 35 points. L’OCK remonte, quant à lui, à hauteur de la Renaissance de Berkane au 10è rang avec 28 unités.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles