Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Le WAC décidé à regagner la maison avec le ticket de la finale en poche

03.05.2019 - 21:00
Place, ce week-end, aux matches retour des demi-finales de la Ligue africaine des clubs champions et de la Coupe de la Confédération CAF avec les participations respectives du WAC et de la RSB. Les Casablancais auront à donner la réplique, ce samedi à 14 heures au Masterpieces Stadium à Pretoria, à la formation sud africaine de Mamelodi Sundowns alors que le lendemain, à 16 heures, les Berkanis recevront au stade municipal l’équipe tunisienne du CS.Sfaxien.
Mamelodi Sundowns-Wydad s’annonce comme étant une affiche de bonne facture, entre deux protagonistes qui se connaissent parfaitement après s’être déjà rencontrés au titre de cette édition à trois reprises. Le WAC abordera cette seconde manche avec un petit avantage au match aller, une victoire par 2 buts à 1, certes, pas confortante, mais qui reste tout de même une victoire devant un sacré morceau, ce qui est toujours bon pour le moral.
A ce propos, l’ensemble des joueurs se disent décidés à franchir ce cap, d’autant que toutes les conditions sont réunies pour poursuivre jusqu’au bout cette campagne africaine. L’équipe qui se trouve depuis mercredi sur place continue de peaufiner sereinement sa préparation avec une ultime séance qui devait avoir lieu vendredi au stade qui abritera le match.
Pour cette rencontre retour qui sera sifflée par l’arbitre angolais Helder Martins De Carvalho, le WAC devra faire sans trois de ses cadres, en l’occurrence le capitaine Brahim Nekkach et le latéral et buteur Mohamed Nahiri, suspendus, en plus de Mohamed Ounnajem qui n’a pas récupéré de sa blessure contractée lors du match de championnat contre le Hassania d’Agadir.
Trois absences et non des moindres, concernant, qui plus est, tous les compartiments du jeu, ce qui ne devrait pas faciliter la tâche des Casablancais devant une équipe sud-africaine joueuse et qui tâchera sans aucun doute d’exploiter cette donne.
Avisé, le coach du WAC, Fouzi Benzarti, dispose de bien d’autres atouts pour avorter les desseins du club sud-africain, affirmant que le WAC jouera à fond ses chances et produira un jeu offensif à l’instar du match aller.
De l’optimisme également dans les propos du coach adjoint du WAC, Moussa Ndaw, qui a déclaré à la MAP que « nous sommes venus en Afrique du Sud pour livrer le match qu’il faut afin de ramener une qualification qui sera historique pour le club». Et d’ajouter que «le gros de la pression est dans le camp adverse», précisant que «nous avons tourné la page du match aller pour nous concentrer sur la deuxième manche qui se joue ce samedi».
Quant à l’entraîneur de Mamelodi, Pitso Mosimane, il a indiqué que «le match sera très difficile (…) Le WAC est une équipe capable de marquer à l’extérieur. C’est là l’un des points forts des Marocains».  
A noter que la deuxième demi-finale opposera également, samedi à 15 heures à Lubumbashi, le TP Mazembe de la RD.Congo à l’Espérance de Tunis, vainqueur à l’aller par 1 à 0.
Il y a lieu de rappeler que les quatre protagonistes du dernier carré de l’édition 2019 de la Ligue des champions sont en même temps les quatre derniers lauréats de l’épreuve : Mamelodi Sundowns en 2015, TP Mazembe en 2016, le Wydad en 2017 et l’Espérance en 2018.
Si la tâche est ardue pour le Wydad, il faut reconnaître que celle de la Renaissance de Berkane se veut des plus compliquées,  car elle a été battue à l’aller par le CS Sfaxien par 2 à 0, quadruple lauréat de la C2, ce qui fait de lui le club le plus titré de la compétition
Il faut donc une RSB au grand jour pour renverser la vapeur et atteindre l’ultime acte de cette Coupe de la Confédération. Pour l’entraîneur de la RSB, Mounir Jaâouani, « le match sera difficile mais j’ai confiance dans le groupe, il est capable de remonter le retard de l’aller, à condition qu’il soit bien appliqué et qu’il exploite les quelques opportunités qui se présenteraient ».
La CAF a retenu pour cette rencontre l’arbitre sénégalais Maguette Ndiaye, alors que les débats de l’autre demi-finale entre les Tunisiens de l’Etoile du Sahel et les Egyptiens du Zamalek (aller : 0-1) seront officiés par Jean-Jacques Ndala Ngambo de la République démocratique du Congo.
» Source de l'article: liberation

Autres articles