Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

“Home sweet home” pour Mohcine Moutawali

13.05.2019 - 20:01
Comme prévu, Mohcine Moutawali a signé dimanche un contrat d’une année renouvelable avec le Raja de Casablanca, le club de ses premières amours.
Un retour à la maison vivement apprécié par toute la famille des Verts qui estime que Mohcine Moutawali, au vu de son caractère et de son style de jeu, ne peut être que d’un grand apport pour le club qui sera engagé la prochaine saison sur plusieurs tableaux.
Dans une déclaration sur la page Facebook officielle du Raja, il a indiqué qu’il est comblé par ce come-back, avant d’ajouter que le club jouera à fond ses chances dans les compétitions qu’il disputera au titre de l’édition 2019-2020.
A 33 ans, Mohcine Moutawali, première recrue officielle du mercato d’été des Verts, retrouvera donc le Raja avec la ferme intention de réussir pleinement une saison qui s’annonce longue et où la concurrence promet d’être âpre aussi bien sur les plans national, championnat et Coupe du Trône, que  continental (Ligue des champions).  
Véritable patron, doté d’une technique qui force le respect, Mohcine Moutawali retrouvera donc le Raja après l’avoir quitté en 2014. Depuis cette date, il avait porté les couleurs de trois clubs qataris, à savoir Al Wakrah de 2014 à 2017, Al Rayan de 2017 à 2018 et Al Ahly CS pour l’exercice en cours.
Auparavant, il avait aussi joué à titre de prêt, à ses débuts, avec l’Union de Touarga (2006-2007) et dans les rangs de l’Emirates Club (2011-2012), une fois confirmé, sachant qu’il avait été sacré meilleur joueur de la Coupe des Emirats Arabes Unis.
En évoluant sous les couleurs du Raja de 2006 à 2014, il a disputé 151 matches avec à la clé 45 buts inscrits. Des performances qui lui ont valu des distinctions dont les plus en vue restent les titres de meilleur joueur du Raja lors des saisons 2008-2009, 2009-2010, 2012-2013 et 2013-2014 ; et de meilleur joueur du championnat du Maroc en 2010-2011, 2012-2013 et 2013-2014.
Avec la sélection marocaine, Mohcine Moutawalli est passé par toutes les classes, puisqu’il a été international cadet, junior et olympique, en plus de ses capes avec le Onze des locaux et l’équipe nationale première.
» Source de l'article: liberation

Autres articles