Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Patrice Bommel : Préserver d’abord le groupe

18.06.2019 - 16:50
S’exprimant lors de la conférence de presse à l’issue du match amical Maroc-Zambie disputé au Grand stade de Marrakech et qui a tourné en faveur des Chipolopolos (2-3), Patrice Bommel, entraîneur adjoint du sélectionneur national, n’a pas caché la déception du staff technique et des joueurs du résultat de ce match d’autant plus que c’est la première fois que la sélection nationale encaisse autant de buts, a-t-il déploré.
L’équipe nationale a manqué de complémentarité et de fraîcheur physique et mentale et c’est ce qui explique qu’elle a été surprise par un but « gag » de la Zambie dès l’entame du match, a-t-il précisé, relevant que ce match a été très bénéfique au groupe face à une équipe de qualité car, a-t-il dit, les matches de la CAN seront similaires à celui d’aujourd’hui du point de vue tactique, physique et de l’intensité.
Concernant le cas du joueur Abderrazaq Hamed-Allah, Patrice Bommel a appelé à « préserver d’abord le groupe » et à se « focaliser davantage sur la CAN », estimant que l’équipe nationale possède des joueurs offensifs de qualité tels que Khalid Boutaib et Youssef En-nesyri, qui bénéficient de la confiance du staff technique.
Dans ce cadre, il a fait observer que Fayçal Fajr, qui est un joueur « adorable » et positif, a souffert « d’incompréhension » et ne mérite pas un tel traitement de la part des supporters.
S’agissant de l’état de santé de Marouan Da Costa et de Noussair Mezraoui, il a fait savoir que les deux joueurs sont en phase de récupération et le staff technique n’a pas voulu prendre de risque.
Pour ce qui est de la prochaine étape de la préparation, Patrice Bommel a indiqué que le staff technique est en cours de la finaliser.
« On ne changera pas de cap. On continuera à travailler pour que la sélection nationale soit fin prête pour la CAN », a-t-il insisté.
» Source de l'article: liberation

Autres articles