Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Algérie-Côte d’Ivoire : Le choc des quarts de finale

13.07.2019 - 18:02

Champions d’Afrique à deux reprises (1992 et 2015), les Eléphants de Côte d’Ivoire débarquent cet été en Egypte avec l’objectif d’aller le plus loin possible dans la compétition, voire remporter la CAN dont ils disputent la 23ème phase finale de leur histoire.

Les poulains d’Ibrahim Kamara aspirent, en effet, à redorer le blason du foot ivoirien après le revers subi lors de la CAN-2017 quand ils ont été éliminés dès la phase de poule ainsi que la disqualification face au Maroc en dernier match des éliminatoires de la dernière Coupe du monde en Russie. Deux grosses déconvenues qui avaient plongé le foot ivoirien dans la tourmente.

Pour ce faire, la Côte d’Ivoire, 11ème africain et 63ème mondial dans le dernier classement Fifa, se présente avec une formation composée de vétérans capés et de jeunes talents qui aspirent à s’affirmer en plein ciel africain.

Forte de ces atouts, la sélection ivoirienne de football constituera le prochain écueil de l’équipe algérienne en quarts de finale de la CAN-2019, ce jeudi au stade de Suez dans ce qui sera la troisième confrontation entre les deux pays à ce stade de la compétition d’une phase finale.

Vainqueurs lundi du Mali (1-0), les Eléphants sont en train de monter en puissance, eux qui se sont qualifiés en 1/8 de finale à la faveur de la 2e place occupée dans le groupe D derrière le Maroc. Les joueurs de l’entraîneur Ibrahim Kamara ont entamé la compétition par une petite victoire face à l’Afrique du Sud (1-0), avant de s’incliner ensuite devant le Maroc (1-0). Le vainqueur de l’épreuve en 1992 et 2015 a bouclé la phase de poules en laminant la Namibie (4-1).

Les «Verts» auront donc à croiser le fer avec une équipe ivoirienne dont le visage n’est plus celui des Drogba, Touré et Gervinho, mais compte toutefois un amalgame de joueurs d’expérience tels que le gardien de but Sylvain Gbohouo et Serey Die et une jeune génération menée par l’attaquant Nicolas Pepe (Lille OSC/France), nommé au titre du meilleur joueur de la saison de Ligue 1.

Il faut remonter à la CAN-2010 disputée en Angola pour assister au premier quart de finale de l’histoire entre les deux équipes. Dirigés à l’époque par l’ancien sélectionneur national, le Bosnien Vahid Halilhodzic, les Ivoiriens se sont heurtés à une fougueuse équipe algérienne, auteure d’un match époustouflant avec à la clé une victoire 3-2 (a.p.). Cinq ans plus tard, les deux sélections se rencontrent à nouveau lors de la CAN-2015 en Guinée-équatoriale. Les «Verts», dirigés alors sur le banc par le Français Christian Gourcuff, n’ont pas fait le poids pour s’incliner au final (3-1) face à des Ivoiriens complétement déchaînés qui allaient remporter le trophée quelques jours plus tard aux dépens du Ghana au terme d’une épique séance de tirs au but (9-8). Ce jeudi à Suez, Algérie et Côte d’Ivoire vont devoir se départager avec pour objectif commun de rejoindre le dernier carré de cette 32e édition, la première en présence de 24 pays.

» Source de l'article: aujourdhui

Autres articles