Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Marco Simone aux commandes du Chabab de Mohammedia

26.07.2019 - 15:11
Le Chabab de Mohammedia a présenté, mardi, son nouvel entraîneur, l’Italien Marco Simone. Un grand nom du football italien qui s’occupera donc de la barre technique du club fédali qui ne cache plus ses ambitions, à savoir la montée à la cour des grands.
Un objectif à atteindre et Marco Simone, secondé par Rachid Roki, en est bien conscient. D’ailleurs dans sa déclaration, il a fait savoir que la mission ne sera pas une simple sinécure, d’autant que la concurrence promet d’être âpre en présence de cinq ou six autres prétendants à la montée en Botola Pro 1.
Après de longues années passées bien loin des feux de la rampe, le Chabab, sous la conduite du président Hicham Aït Menna, aspire non pas à brûler les étapes mais à retrouver une place qui sied à son standing d’autrefois. Retrouver le devant de la scène serait une chose des plus légitimes pour une écurie qui a donné bon nombre de joueurs de renom au football national, à commencer par le premier Ballon d’or marocain Ahmed Faras, qui ne pourrait être que comblé de bonheur en voyant le club de ses premières amours chez l’Elite.
Marco Simone qui était sur le point de signer lors de la saison écoulée avec l’ASFAR retrouvera le championnat marocain mais dans sa version D2. Pour le coach italien, le club doit renforcer ses rangs par des éléments expérimentés, capables d’apporter un plus et d’aider les autres jeunes joueurs dans cette campagne de montée en première division.
Né le 7 janvier 1969 à Castellanza, Marco Simone a entamé sa carrière d’entraîneur avec l’AS Monaco lors de la saison 2011-2012, avant de rejoindre FC Lausanne (2014-2015), puis Tours FC (2015-2016) et le Stade Lavallois (2016-2017). Sa première expérience en dehors du Vieux Continent a été en 2017 avec le Club Africain, sauf que son séjour du côté de Tunis a été d’une courte durée, le temps d’avoir disputé dix matches dont une demi-finale perdue de la Coupe de la Confédération CAF.
L’année dernière, il avait entraîné le club thaïlandais de Ratchaburi FC.
Ses jours de gloire, Marco Simone les a connus en tant que joueur, sachant que ses débuts ont été avec Calcio Côme en 1987. Après avoir affûté ses armes, il a débarqué au grand Milan AC du célébrissime Silvio Berlusconi en 1989 pour y rester jusqu’en 1997, avant de rejoindre le Paris Saint-Germain (1997-1999), l’AS Monaco (1999-2003), puis un retour au club lombard  entre 2001 et 2002. Avec l’OGC Nice, il n’a pu disputer que 7 matches en 2004 et c’est avec le modeste club italien de l’AC Legnano qu’il a terminé sa carrière en 2006. 
Concernant l’équipe nationale italienne, Marco Simone compte 16 capes avec la Squadra des Espoirs (1988-1990) et quatre sélections avec les A entre 1992 et 1996.
Si en tant qu’entraîneur, Marco Simone n’a rien gagné, en tant que joueur, son palmarès se veut des plus étoffés, avec, entre autres, sous les couleurs milanaises quatre titres du championnat d’Italie (1992, 1993, 1994 et 1996), une Ligue des champions en 1994, deux Supercoupe de l’UEFA en 1989 et 1994 et une Coupe intercontinentale en 1989. 
 
Le Moghreb de Tétouan vient de remercier son entraîneur Tarik Sektioui. Un limogeage, d’après le bureau dirigeant du club, justifié par des divergences de vues entre les deux parties.
Tarik Sektioui avait été recruté au courant de la saison dernière et il avait réussi à maintenir le club en Botola Pro 1.
Le nom du nouvel entraîneur du MAT sera connu dans les prochains jours, sachant que le cadre Juan Pedro Ben Ali restera, sauf revirement de situation, au poste de directeur sportif du club.
» Source de l'article: liberation

Autres articles