Revue de presse des principaux journaux Marocains

Sport

Les pugilistes marocains s’offrent 6 médailles dont 4 en or

03.09.2019 - 20:31
Les boxeurs et boxeuses marocains ont décroché six médailles dont 4 en or, au terme des épreuves de boxe, disputées jeudi à la salle couverte omnisports Al Amal, dans le cadre des 12è Jeux africains qui se déroulent au Royaume jusqu’au 31 août. Les boxeurs marocains prenant part à ces épreuves lors de la 11è journée du tournoi continental sont montés sur le podium à plusieurs reprises. Ainsi, Mohamed Hamout a décroché la médaille d’or dans l’épreuve de boxe, catégorie “plume” (57kg) après sa victoire face à l’Ougandais Isaac Masembe sur le score de 4 à 1.
Son compatriote Abdelhaq Nadir n’a pas démérité en offrant la deuxième médaille d’or au Royaume dans la catégorie “léger” en prenant le meilleur sur le Mauricien Louis Richarno Colin sur le score de 3 à 2. Le Marocain a écarté en demi-finale le Namibien Jonas Junias (3-2) et le Congolais Fiston Mbaya Mulumba en quart de finale (5-0).
La troisième médaille d’or du Maroc a été remportée par le boxeur Tarik Allali dans la catégorie moyen (75 kg) qui s’est imposé face à l’Ougandais Semmuju David Kavuma sur le score de 3 à 2, après avoir évincé le Kényan Cosby Ouma George (5-0).
La boxe féminine marocaine n’a pas dérogé à la règle en portant le total des médailles d’or à 4 suite à la performance de la boxeuse Mardi Khadija dans la catégorie moyen 75 kg après avoir pris le dessus sur la Mozambicaine Gramane Rady sur le score de 4 à 1.
Youness Baalla, lui, a raté l’occasion de monter sur la plus haute marche du podium et s’est contenté d’une médaille d’argent dans la catégorie “lourd” (91 kg), après sa défaite face à l’Algérien Abdelhafid Benchabla (1-3). En demi-finale, le Marocain de 20 ans avait remporté son duel face au Kényan Ocholla Elly Ajowi.
Pour sa part, la Marocaine Yasmine Mouttaki a décroché la médaille d’argent dans la catégorie “mouche” (51kg), après avoir perdu son face-à-face avec l’Algérienne Roumaysa Boualam (2-3).
Lors des tours précédents, Yasmine avait réussi à éliminer la Congolaise Modestine Munga Zalia (4-1) et la Tunisienne Amel Chebbi (5-0) en quart de finale.
» Source de l'article: liberation

Autres articles