ActualiteChallenge

148 000 enfants au Maroc sont victimes du travail des mineurs

Sur les 7 493 000 habitants du Maroc âgés de 7 à 17 ans, 148 000 exerçaient une forme d’activité économique en 2021, selon un nouveau rapport du Haut Commissariat au Plan (HCP).

Le rapport note que la proportion d’enfants marocains victimes du travail des mineurs est encore plus élevée au sein de la démographie rurale, puisque 119 000 enfants des zones rurales travaillent dans l’économie informelle, soit 3,8 % de la population rurale du pays. Selon les données du HCP, le taux est relativement faible dans les zones urbaines, où 29 000 enfants participent à des activités économiques, soit 0,7% de la population rurale.

Le rapport note notamment que le travail des enfants Le Maroc a diminué de 26% par rapport à 2019. Publié à l’occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants, le rapport du HCP explique que 80,4% des enfants victimes du travail des enfants sont des hommes vivant en milieu rural, et 87,5% d’entre eux sont âgés de 15 à 17 ans.

Lire aussi | ONEE. Un projet d’un montant de 180 MDH pour sécuriser l’eau potable au sud de Casablanca

En termes d’éducation, les données du HCP indiquent que 12,1% des enfants engagés dans des activités économiques au Maroc sont scolarisés, tandis que 85,7% ont abandonné l’école et 2,2% n’ont jamais été scolarisés. Parallèlement, ajoute le rapport, près de 65% des enfants engagés dans des activités économiques bénéficient d’une couverture médicale, le pourcentage étant légèrement plus élevé chez les 7-17 ans, atteignant 75%.

Répartissant le travail des enfants par secteur, le rapport précise que 82,2% des enfants travailleurs sont actifs dans l’agriculture, la sylviculture et la pêche. Le secteur industriel marocain emploie 24,7 % des enfants qui travaillent dans le pays, et les trois quarts des enfants qui travaillent dans les zones rurales soutiennent financièrement leur famille, selon le rapport. Six enfants travailleurs sur 10 (59,4%) effectuent des travaux dangereux (88 000 enfants), ce qui représente 1,2% des enfants de ce groupe d’âge. Parmi les enfants engagés dans des formes dangereuses de travail, 73,7% sont des ruraux, 88,6% des garçons et 81,9% ont entre 15 et 17 ans.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page