ActualiteLe Site Info

Accusé d’avoir reçu des indemnités de l’étranger, Abdellatif Miraoui se défend

Le Professeur Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, aurait reçu des indemnisations d’une Université étrangère, selon de nombreuses accusations.

A ce propos, le Cabinet du ministre a tenu à donner des éclaircissements à ce sujet, en soulignant que certains médias, sites électroniques et pages sur les réseaux sociaux ont récemment colporté des rumeurs fallacieuses concernant Pr Abdellatif Miraoui. Lesquelles rumeurs ont même osé semer le doute sur son patriotisme, et ternir sa réputation et son intégrité.

Ceci, en flagrant enfreinte des dispositions déontologiques de la loi, régissant l’information, et dans un dépassement outrancier, dangereux et sans précédent de l’éthique de la profession. De plus, le Cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a assuré que la période, où Pr Miraoui, était président de l’Université Cadi-Ayyad, de Marrakech, entre 2011 et 2019, a été exemplaire à tout point de vue, en parfaite conformité avec les dispositions courantes, en ce qui concerne la mobilité des professeurs chercheurs, aussi bien au Maroc qu’en France.

De même que le Cabinet du ministre a vivement dénoncé la cabale pusillanime contre Pr Miraoui, visant à tromper l’opinion publique, tout en précisant que cette campagne fallacieuse n’a nulle chance de mettre de l’ombre à la dynamique réformatrice, initiée par le ministre, dans le but de la promotion véritable et incontestée de l’exercice de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

La même source a également souligné que Pr Abdellatif Miraoui compte recourir à la justice, conformément aux dispositions habituelles, dans ce cas de figure.

L.A.



Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page