ActualiteLe360

Aïd al-Adha 1443: voici comment les éleveurs de Rabat se préparent à vendre leurs moutons

Par Mohamed Chakir Alaoui et Brahim Moussaaid le 18/06/2022 à 20h58

Les éleveurs de moutons de la région de Rabat-Salé-Kénitra se préparent activement à mettre en vente leur cheptel pour l’Aïd al-Adha 1443.

© Copyright : Brahim Moussaaid / Le360

En prévision de l’Aïd al-Adha 1443, les éleveurs de moutons de la région de Rabat-Salé-Kénitra se préparent activement à mettre en vente leur cheptel et ce, dès le dimanche 19 juin 2022 dans les différentes fermes et souks régionaux.

Le premier marché à lancer cette opération de vente des moutons est programmé pour ce dimanche 19 juin, au marché hebdomadaire de Sidi Allal Bahraoui (ex-camp Moinier), à 40 km au nord-est de Rabat, sur la route menant à Meknès. 

 

Plusieurs fermes d’élevage visitées par Le360, dans la région agricole de Essehoul, s’apprêtent à la commercialisation des bêtes contrôlées sur le plan sanitaire et qui, en dépit de la sécheresse, ont été bien nourries, grâce notamment à l’orge subventionnée.

 

L’éleveur Mohamed a un cheptel et des clients particuliers. Il confie que ses moutons sont élevés d’une manière «bio», c’est-à-dire nourris de denrées naturelles, non traitées chimiquement. «Mes moutons sont vendus chaque année sur commande à l’occasion de l’Aïd», explique-t-il tout souriant en montrant ses bêtes et les aliments qui les engraissent. Généralement, la race élevée dans cette région est le mouton sardi. 

 

 

La race du sardi occupe une place de choix dans l’élevage ovin au Maroc. Elle est très appréciée à l’échelle nationale et le mâle est très recherché pour la fête du sacrifice du mouton. L’élevage alterne entre l’intensif et l’extensif. 

 

Il faut rappeler que l’état sanitaire du cheptel national est bon avec une offre en bétail destinée à l’abattage pour l’Aïd al-Adha de cette année estimée à plus de 7 millions de têtes face à une demande de 6 millions de moutons.

 

Récemment, le gouvernement a précisé que dans le cadre de la vaccination gratuite du cheptel, près de 2 millions de bovins ont été immunisés contre la fièvre aphteuse, 19 millions d’ovins immunisés contre la peste des petits ruminants (PPR) et la variole et 4,5 millions de caprins contre la PPR. 

 

Les opérations de contrôle menées jusqu’à présent, selon lui, ont abouti au recensement de 242.000 unités d’engraissement d’ovins et caprins et de 5 millions de têtes de bétail, a noté le ministère de tutelle, ajoutant que 939 sorties de terrain ont été effectuées pour le prélèvement de 263 échantillons alimentaires et la constatation de deux contraventions.

 

 

 

 

 

Par Mohamed Chakir Alaoui et Brahim Moussaaid

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page