ActualiteHespress

appel à la compatibilité des lois pour les RME

La Chambre des Conseillers a abrité un colloque national ayant pour sujet les « Marocains du monde : mobilisation derrière le Roi Mohammed VI », avec la participation des ministres du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Dans un discours lu en son nom par Mohamed Hanine du groupe du Rassemblement national des indépendants (RNI) premier vice-président de la Chambre des conseillers, en raison de son absence due à des circonstances familiales, Enâam Myara , président de la Chambre des conseillers, a souligné que « l’organisation de ce symposium national relevait du Bureau de la Chambre des Conseillers afin d’encadrer le débat public sur les questions d’importance nationale et l’intérêt de l’opinion publique ».

Ph Mounir Mehimdate

Myara a indiqué que le choix du thème de ce symposium est justifié dans la mesure où le Royaume se prépare à accueillir pour des vacances les membres de notre communauté dans le monde dans le cadre de l’opération Marhaba 2022. Myara a indiqué que l’augmentation du nombre d’expatriés de nos compatriotes reflète le degré d’attachement à leur mère patrie, de la première génération, aux  deuxième et troisième. Le porte-parole a tenu à saluer toutes les parties prenantes, notamment les Forces Armées Royales, la Gendarmerie Royale, la Sûreté Nationale, la Protection Civile, les Forces Auxiliaires, les cadres et personnels des ambassades et consulats, les cadres médico-sanitaires, les cadres et personnels des aéroports et ports, les cadres de l’administration des douanes, les cadres de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger, ainsi que les cadres de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.

Ph Mounir Mehimdate

Myara a souligné dans un second volet que l’attention portée aux Marocains du monde se doit être une prise de conscience collective afin d’y apporter des solutions appropriées pour permettre à nos compatriotes de jouir de tous leurs droits constitutionnels, civils, politiques, économiques, sociaux et culturels, que ce soit dans les pays de résidence ou dans leur mère patrie. Il a en outre loué la réussite de certains compatriotes dans les pays de résidence qui ont pu améliorer leur statut social et atteint des horizons divers dans le monde entrepreneurial, politique et culturel. Par contre, il a déploré que le parcours d’autres souffrait de problèmes d’intégration, de marginalisation et de création d’opportunités convenables pour une vie décente, d’où la vulnérabilité et l’attirance vers l’extrémisme et les réseaux criminels pour certains cas.

Ph Mounir Mehimdate

Myara a présenté un ensemble de propositions qui contribueraient à prendre en charge les problèmes des Marocains à travers le monde et de protéger leur authentique identité marocaine. A cet égard, le président de la Chambre des conseillers a appelé à la conformité des lois relatives aux Marocains de l’étranger, notamment celles relatives à l’état civil et au code de la famille, pour être en adéquation avec les différentes évolutions et les nouveaux défis que connaissent les Marocains de monde dans les pays de résidence. Travailler à la numérisation des différents services administratifs, tant ceux fournis par les missions diplomatiques, consulaires, ou ceux des services publics du Royaume, l’apport de conseils juridiques nécessaires, et l’accompagnement dans les démarches judiciaires ne doivent pas être en reste selon le président de la Chambre des conseillers.

Ph Mounir Mehimdate

Le président de la Chambre des conseillers a également appelé à l’intensification des programmes sociaux, culturels et religieux visant à renforcer les liens des nouvelles générations avec leur patrie, et à renforcer leurs assises nationales, à travers de véritables partenariats avec les associations de la société civile. Le développement des moyens de communication en s’appuyant sur les technologies modernes et les médias sociaux, faciliterait l’accompagnement des différents projets de développement et leur permettrait de mieux saisir l’importance des enjeux nationaux et où figure en premier la question de notre intégrité territoriale. Cela devrait contribuer à avoir des mécanismes de plaidoyer et de défense afin de devenir les meilleurs ambassadeurs du Royaume dans les pays de résidence.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page