ActualiteTelquel

Brahim Saadoun, condamné à la peine de mort : « J’étais prêt à tout »

Ce 10 juin, la version arabophone du média russe Russia Today a publié un entretien de Brahim Saadoun, le ressortissant marocain condamné la veille à la peine de mort par la Cour suprême de la dite « République populaire de Donetsk ». Dans cette vidéo de trois minutes, l’étudiant marocain évoque les conditions de sa détention. « C’est un traitement très humain dans cet endroit« , réagit-il au micro de RT, en saluant le comportement « professionnel » des gardes.

S’attendait-il à un tel traitement en décidant de se rendre ? Interrogé par le journaliste, Brahim Saadoun répond : « Je ne savais pas ce qui allait se passer, j’étais prêt à tout« . Sa décision de se livrer, le ressortissant marocain l’explique par sa volonté de vivre pour « revoir les gens que j’aime ». Et d’ajouter : « j’ignorais quel serait le comportement en face, peut-être que je serais fusillé, peut-être que je mourrais, mais je voulais me donner une seconde chance« .

Lors de cet entretien, Brahim Saadoun annonce également avoir été rémunéré pour son engagement avec l’armée ukrainienne. « Quand je combattais en première ligne pendant un mois et demi, je touchais un salaire équivalent à 1070 dollars », admet-il face au média affilié à l’Etat russe. L’occasion de déconseiller les jeunes qui voudraient rallier les forces ukrainiennes : « L’Ukraine n’est pas votre place. Si vous rejoignez ce pays, vous allez porter préjudice à votre pays« .

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page