ActualiteChallenge

Cartables scolaires. Le marché est bien approvisionné

Les cartables scolaires sont disponibles dans toutes les grandes surfaces du Royaume et le marché est bien approvisionné. C’est ce que vient fraîchement de préciser le Ministère de l’Industrie et du Commerce.

«Des contrôles sont faits régulièrement pour s’assurer qu’il n’y a pas de manque et que tout est bien achalandé», précise la même source, assurant qu’il n’y a aucune pénurie de cartables scolaires constatée sur le marché. Une déclaration faisant suite à la parution sur plusieurs sites électroniques nationaux d’un manque de disponibilité au sein des points de vente.

Le ministère qui souligne que les usines marocaines ont une capacité de production de 50 000 cartables par jour et peuvent largement répondre en cas de besoin.

Lire aussi | Traite des êtres humains. Le Maroc et l’OIM lancent une plateforme e-learning

Au niveau des importations, le contrôle à l’importation n’a commencé qu’en date du 30 mai 2022 (11 mois après l’entrée en vigueur de la norme obligatoire NM 09.2.250) pour suit la même source avec 386 prélèvements effectués, dont 10 identifiés comme non conformes. L’entrée en vigueur de l’application obligatoire de cette norme a été fixée à 3 mois, et son entrée en vigueur a eu lieu depuis le 01/07/2021.

Aussi, cette norme fixe la liste actualisée des produits soumis à la présentation de l’autorisation d’accès au marché délivrée par les services de surveillance du marché relevant de la Direction Générale du Commerce (DGC), précise le ministère.



Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page