ActualiteTelquel

Comment les pays participants à la TICAD réagissent à la crise diplomatique

Rappels des ambassadeurs respectifs du Maroc et de la Tunisie, guerre des communiqués et des déclarations. Jamais, il n’y a eu une friture qui aura aussi rapidement traversé la ligne diplomatique entre Rabat et Tunis. Au delà des positions des deux capitales, cette crise a suscité quelques réactions internationales.

La crise qui a éclaté en marge de la 8è édition de la TICAD, boycottée par le Maroc, n’a pas manqué de faire réagir certains des 50 pays participants.

Umaro Sissoco Embalo claque la porte en signe de protestation

Président de la Guinée Bissau et président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Umaro Sissoco Embalo a quitté la réunion tunisoise de la TICAD dès la première journée des travaux. Selon une source diplomatique reprise par la MAP, son départ s’est fait en signe de protestation contre « la participation imposée du Polisario par la Tunisie ». 

Pour respecter la coutume diplomatique, le départ du président bissau-guinéen serait fait après la photo officielle. Sur des photos et vidéos partagées par les organisateurs, on le voit apparaître sur la photo de famille et sur une vidéo de la plénière.

Macky Sall du Sénégal regrette l’absence du Maroc

L’annulation de la participation du Premier ministre japonais, positif au Covid, avait entraîné une série d’annulations de la part des chefs d’Etat. Si le Nigérian Muhammadu Buhari et le roi Mwsati III d’Eswatini ont maintenu leur participation, le Sud-Africain Cyril Ramaphosa s’est excusé.

Pendant un temps, Macky Sall, le président sénégalais avait envisagé d’annuler mais son avion n’a pas pu faire demi-tour. En sa qualité de président en exercice de l’Union africaine, Macky Sall a présidé l’ouverture des travaux de la TICAD 8. Un moment choisi pour apporter un soutien au Maroc.

« Le Sénégal regrette que ce rendez-vous de la Ticad soit marqué par l’absence du Maroc, un éminent membre de l’Union africaine, faute d’un consensus sur une question de représentation », a dit Macky Sall dans son discours d’ouverture. « Nous espérons que cette trouvera une solution durable dans l’avenir pour la bonne marche de notre organisation et de notre partenariat dans un cadre serein et apaisé », a t-il ajouté.

Azali Assoumani des Comores déplore l’absence d’un « pilier de l’Afrique »

Egalement présent à Tunis, le président des Iles Comores, Azali Assoumani, a apporté un soutien appuyé au Maroc. « Je voudrais exprimer notre regret pour l’absence du Maroc, un pilier de l’Afrique pour des raisons de conformité des règles établies jusqu’ici pour l’organisation de ce sommet de la Ticad« , a déclaré à l’ouverture de cette conférence. Et ajouter: « Nous espérons que cela n’affectera pas les attentes de nos peuples dans ce partenariat stratégique entre l’Afrique et le Japon« .

Le Libéria souhaite suspendre la TICAD à cause de l’absence du Maroc

Le chef de la diplomatie libérienne est allé plus loin. Dans une déclaration, il appelle à la suspension des travaux de la TICAD, au respect scrupuleux des règles d’invitation des participants.

« Le Liberia fait part de son regret quant à l’absence du Maroc de la TICAD-8. On est surpris de la présence imposée d’une délégation  (du Polisario) en violation des procédures de la TICAD », a dit le ministre libérien des Affaires étrangères, Dee-Maxwell Saah Kemayah.

Le diplomate a appelé à « la suspension de cette session jusqu’à résolution des problèmes relatifs aux procédures » après l’invitation unilatérale de l’entité séparatiste du Polisario » à la TICAD.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page