ActualiteYabiladi

Création de l’African Business Leaders Coalition avec Bank of Africa et Intelcia Group

L’African Business Leaders Coalition (ABLC) a été fondée, le 31 mai à New York, lors d’une réunion virtuelle rassemblant la vice-secrétaire générale de l’Organisation des Nations unies (ONU), Amina Mohammed et 11 dirigeants d’entreprises privées du continent Africain. L’ABLC a été créée par le Pacte mondial des Nations unies.

Parmi les 11 dirigeants africains, on retrouve les Marocains Brahim Benjelloun Touimi, administrateur directeur général de Bank of Africa (BOA) et Karim Bernoussi, chief executive officer d’Intelcia Group.

La coalition se consacre initialement à la crise climatique afin d’aboutir à un «agenda et une déclaration d’action pour le climat» à soumettre à la COP27 en novembre prochain en Égypte. Au-delà, l’ABLC continuera ses actions pour aider à stimuler la mobilisation autour des questions urgentes de durabilité.

Il s’agit d’une opportunité pour établir un dialogue holistique pour réconcilier les besoins en développement du continent avec la nécessité d’une action climatique ambitieuse, de relancer la transition vers les énergies renouvelables et de renforcer la résilience sur tout le continent», a déclaré pour Mme Mohammed.

«Nous n’avons d’autre choix que d’essayer de rassembler la communauté financière – à l’échelle mondiale et pas seulement en Afrique – afin que les institutions financières représentent un genre de guichet unique de distribution de produits et services englobant le financement, les subventions, l’assistance et le conseil, visant ultimement la réalisation des objectifs de développement durable fixés par la communauté internationale» a indiqué M. Benjelloun-Touimi.

Pour sa part, la sous-secrétaire générale et directrice générale du Pacte mondial des Nations unies, Sanda Ojiambo, a déclaré que «le changement climatique représente une opportunité d’investissement de 3 000 milliards de dollars (29 580 milliards de dirhams) en Afrique d’ici à 2030. Mais ce potentiel ne pourra être réalisé que si le secteur privé est impliqué. Cette Coalition a un rôle essentiel à jouer pour que la voix du secteur privé africain soit entendue sur la scène mondiale afin que la croissance du continent, soit non seulement durable, mais aussi verte».


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page