ActualiteMaroc.maPolitique

Des responsables chiliens veulent aller de l’avant dans le renforcement des relations de coopération avec le Maroc


Plusieurs responsables chiliens ont réaffirmé la volonté de leur pays de renforcer les relations de coopération politique, économique et culturelle avec le Maroc et de les hisser à de meilleurs niveaux.

Cette volonté a été exprimée en marge d’une série d’entretiens tenus à Santiago par la délégation parlementaire marocaine, dirigée par le président de la Chambre des Conseillers, Enaam Mayara, qui est en visite dans le pays sud-américain jusqu’au 25 juin.

La secrétaire d’État aux Relations extérieures, Mme Ximena Carolina Fuentes Torrijo, a estimé dans une déclaration à la chaîne d’information marocaine M24 que les entretiens qu’elle a eus avec M. Mayara et la délégation l’accompagnant ont été « très fructueux » et ont touché nombre de sujets d’intérêt commun.

Elle a souligné la volonté ferme de son pays de renforcer les relations bilatérales avec le Royaume, non seulement au niveau politique, mais aussi dans les domaines économique et culturel, faisant savoir qu’il a été convenu de développer ces relations à travers des démarches concrètes.

Par ailleurs, le secrétaire d’Etat chilien à l’Intérieur, Manuel Zacarias Monsalve, a souligné, dans une déclaration similaire, la nécessité de consolider les bonnes relations historiques unissant le Maroc et le Chili, en jetant les bases d’un partenariat incluant les domaines de la migration et de la sécurité, afin de lutter contre la criminalité transfrontalière, le trafic de drogue et la traite des êtres humains.

La visite de la délégation marocaine à Santiago a également été l’occasion de s’entretenir avec le président de la Cour constitutionnelle, Cristian Letelier Aguilar, qui s’est félicité de la portée de cette visite, en ce sens qu’elle permet l’échange d’expériences et d’expertises et le renforcement des liens de coopération sur les questions d’intérêt commun.

Il a ajouté que l’échange de visites des délégations marocaines et chiliennes contribuera sans doute à consolider ces liens, se disant convaincu que ces rapports demeureront étroits et pérennes.

De son côté, le président du Conseil de la transparence, Francisco Javier Leturia, a souligné qu' »il est très important de travailler et de bénéficier des expériences de pays frères comme le Maroc, dont les nombreuses expériences réussies nous inspirent dans le domaine de la gouvernance et de la lutte contre la corruption ».

Le responsable chilien a estimé que l’expérience du Maroc en matière de légalisation du cannabis sera utile et importante pour le Chili, qui cherche à lutter contre le trafic de drogue, le crime organisé, la pauvreté et la vulnérabilité.

Lors de ces entretiens, tenus par la délégation marocaine en présence de l’ambassadrice du Maroc à Santiago, Mme Kenza El Ghali, le président de la Chambre des Conseillers a souligné l’importance que le Maroc attache au développement de ses relations avec le Chili, qui est une porte d’entrée du Royaume aux pays du continent latino-américain, saluant le niveau excellent des relations bilatérales qui ont connu une grande dynamique ces dernières années.

M. Mayara a également insisté sur la nécessité de promouvoir ces relations, qui se distinguent par la convergence de vues sur de nombreuses questions, notamment dans les forums internationaux, au plus haut niveau, dans tous les domaines.

La délégation marocaine comprend notamment Neila Tazi, présidente de la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, et des Marocains résidant à l’étranger, Abdelkader Salama, membre du groupe du Rassemblement national des indépendants, membre du Conseil au Parlement andin et Ahmed Lakhrif, du groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme, membre du Conseil au Parlement centraméricain, Zakaria El Hanini, directeur de cabinet du président de la Chambre des conseillers et Hassan Azerkan, chef du département des relations extérieures.
MAP: 23/06/2022

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page