ActualiteLe Site Info

descente policière à Casabarata, les détails

Les éléments de la préfecture de police de Tanger ont saisi, ce samedi matin, 138 objets en fer attachés à une lame en bois et une autre en caoutchouc, qui seraient utilisés lors des opérations d’escalade et d’incursion dans le cadre des tentatives collectives d’immigration illégale.

Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) indique que ces équipements, de fabrication artisanale, ont été interceptés dans un commerce au marché « Casa Barata » à Tanger, et ce dans le cadre des efforts proactifs déployés par les services de la Sûreté nationale pour neutraliser tous les dangers et menaces liés aux réseaux de l’immigration illégale et de la traite humaine.

Une enquête judiciaire a été ouverte sur ordre du parquet compétent au sujet de la personne impliquée dans la possession de ces équipements, afin d’élucider les circonstances de leur possession, d’identifier les individus impliqués dans leur fabrication et de déterminer les éventuels liens de cette affaire avec les réseaux du crime organisé actifs dans l’organisation de l’immigration illégale et la traite humaine, ajoute la DGSN.

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page