ActualiteChallenge

DGI. 18,82 millions d’opérations dématérialisées en 2021

La Direction Générale des Impôts (DGI) a poursuivi la transformation numérique, avec 18,82 millions d’opérations dématérialisées effectuées en 2021, soit une croissance de 32% par rapport à 2020 et plus de 7 fois le volume enregistré en 2016.

Les télé-paiements et les télé-déclarations concentrent près de 72% des opérations réalisées de manière dématérialisée en 2021, précise la DGI dans son récent rapport d’activité. Le nombre de déclarations IS (impôt sur les sociétés), IR (impôt sur le revenu) et TVA (taxe sur la valeur ajoutée) déposées en ligne en 2021 s’est élevé à 3,8 millions, en augmentation de 14% par rapport au volume enregistré en 2020. Le nombre de télé-paiements en 2021 a atteint 9,42 millions, en évolution de 139% comparativement à 2017 et de 29% par rapport à 2020.

Aussi, le rapport fait état de 3,08 millions d’attestations délivrées en ligne en 2021, contre 169,5 milliers en 2017. Le volume a ainsi été multiplié par 18 sur la période considérée. Il est également en croissance de 60% par rapport à 2020. La qualité des services offerts et la simplification de l’exercice des obligations fiscales par les contribuables concourent sensiblement à leur adhésion à l’impôt et au renforcement de relations de confiance solides et stables avec l’administration fiscale, souligne la DGI.

Lire aussi | DGI. 10,59 MMDH de recettes additionnelles en 2021

C’est sur cette base que la Direction a fait le choix stratégique de la digitalisation comme levier de modernisation de ses interfaces avec les contribuables et d’amélioration de ses performances. Elle s’appuie, pour ce faire, sur un programme ambitieux de dématérialisation touchant aussi bien ses processus internes, par le biais du Système Intégré de la Taxation (SIT), que les démarches en ligne des contribuables, à travers les Services des Impôts en Ligne (SIMPL). Arrivés à maturité, les télé-services SIMPL concernent autant les entreprises que les particuliers et offrent leur plateforme numérique aux différentes obligations et démarches fiscales des contribuables, allant des déclarations aux paiements, obtentions d’attestations et dépôt et suivi des réclamations.

Lire aussi | Minifoot. Signature d’une convention de partenariat entre Bensaid et Lekjaa pour l’organisation d’une ligue nationale des jeunes

Par ailleurs, grâce à la qualité des datas disponibles dans ses systèmes, la digitalisation permet également à la DGI d’améliorer son efficacité et ses performances, de se recentrer sur son cœur de métier, de gagner en précision en matière de prévisions économiques et de pilotage opérationnel et d’offrir des services à plus haute valeur ajoutée aux contribuables et à ses partenaires. C’est dans ce cadre que la DGI a développé les échanges et les partenariats (l’Administration des Douanes et Impôts indirects, la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale, Office des Changes, la Trésorerie Générale du Royaume, l’Agence Nationale de la Sécurité Routière – NARSA…) et s’est dotée d’un service « BIG DATA » pour l’exploitation de masse de la donnée.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page