ActualiteChallenge

Dialogue entre cultures. L’ONU et les États-Unis saluent le rôle du Maroc

Sa Majesté le Roi Mohammed VI n’était pas présent dans la ville du Détroit à l’occasion de la conférence internationale «Dialogue de Tanger». Toujours est-il que sa présence s’est faite pleinement ressentir dans la salle de conférence du palace qui a accueilli pour l’occasion d’éminentes personnalités internationales en présentiel, mais aussi en distanciel.

Les interventions des orateurs ont résonné tel un écho aux valeurs de tolérance et de modération que prône, prêche et pratique le Souverain. «Des vertus qui font partie de l’ADN du Maroc», comme l’a souligné le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita. Avant de noter avec satisfaction que : «pour le Maroc, pays de la Commanderie des croyants, la religion est un rempart contre l’extrémisme».

Mieux, selon le ministre Bourita, «le Maroc apporte la démonstration que le monde musulman n’est pas un fardeau pour l’Occident». C’est donc fort de l’apport du Maroc, pont entre les cultures et les religions, que Nasser Bourita en a appelé à «réinitialiser les rapports entre l’Occident et les pays musulmans».  

Lire aussi | Visa Schengen. Le Maroc parmi les 5 premiers pays avec le plus de demandes déposées

Secrétaire d’État américain, Anthony Bliken ne dit pas autre chose lorsqu’il salue les efforts du Maroc et du «Projet Aladdin» pour leurs efforts en matière de construction de ponts entre les cultures, et en termes de lutte contre le racisme et le fanatisme. Le chef de la diplomatie américaine a souligné l’importance du «Dialogue de Tanger» en matière de renforcement de la compréhension entre l’Occident et les pays musulmans. 

Pour Anthony Bliken, nouer des relations fortes entre l’Occident et le monde musulman peut servir de force agissante pour un changement positif et de base solide pour régler plusieurs questions cruciales notamment la paix dans la région et renforcer des opportunités économiques pour tous les peuples.

Intervenant par visioconférence comme le patron du Département d’État, le Secrétaire général des Nations Unies a lui aussi salué les débats de Tanger en vue du vivre-ensemble. 

Par José Nawej 


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page