ActualiteMaroc.ma

Disparition du martyr Allal Ben Abdellah: pour une remémoration des valeurs de liberté, d’indépendance et de patriotisme


Les Marocains commémorent dimanche le 69è anniversaire de la disparition du martyr et héros de la résistance Allal Ben Abdellah, figure saillante de la résistance nationale.

Le 11 septembre 1953, Allal Ben Abdallah, armé de sa foi et de son patriotisme, a attaqué Ben Arafa qui se dirigeait vers la mosquée pour accomplir la prière du vendredi, faisant preuve de son profond attachement à la nation et à la préservation des valeurs sacrées du Royaume et inaugurant, ainsi, une nouvelle ère dans la lutte du peuple marocain pour le retour de Feu Mohammed V et de la Famille Royale qui avaient été contraints à l’exil le 20 août 1953.

Pour le Haut-Commissariat aux Anciens Résistants et Anciens Membres de l’Armée de Libération, le colonisateur français croyait qu’en éloignant Feu Mohammed V de son peuple, il allait venir à bout de la lutte pour l’indépendance.

Contrairement aux faux calculs des autorités coloniales, les rangs du mouvement national se sont renforcés et l’esprit de lutte s’est emparé enflammé dans la conscience du peuple marocain, qui s’est insurgé face au colonisateur qui a porté atteinte au symbole de la souveraineté et l’unité nationale.

Dans une publication à cette occasion, le Haut commissariat a décrit le martyr Allal Ben Abdellah comme l’un des martyrs qui, par leur lutte et leurs sacrifices ont démontré la grandeur de l’adoration de la patrie et la valeur de dévouement et de patriotisme.

Allal Ben Abdallah est né en 1916 à Guercif (tribu des Haouara), dans la province de Taza. Après avoir mené une vie modeste en pratiquant le métier de peintre artisan dans sa ville natale, il emménagea à Rabat, au quartier Akkari, où il était réputé pour son attachement aux nobles valeurs et à l’esprit patriotique ce qui lui avait permis de tisser des relations avec de nombreux nationalistes.

Fort de son courage, de son audace et de son esprit de résistance, il a pris l’initiative d’entreprendre un acte héroïque qui restera gravé dans la mémoire de l’histoire comme un sacrifice pour son Roi, lorsqu’il a affronté le vendredi 11 septembre 1953 le cortège de « la création du colonialisme, Ben Arafa », qui se dirigeait vers la mosquée « Ahl Fès » pour y accomplir la prière du vendredi.

Il a prouvé, à travers cet acte audacieux, l’étendue de l’attachement des Marocains à leur Roi légitime, héros de la libération et de l’indépendance et symbole de la résistance, et leur position immuable rejetant l’acte abominable des autorités coloniales en poussant vers l’exil le Sultan feu Mohammed V et la Famille Royale.

Ainsi, le martyr Allal Ben Abdellah s’est dirigé à bord d’une voiture en direction de Ben Arafa avec une arme blanche à la main. Cependant, un officier colonial l’a intercepté sur le chemin, au même moment, un groupe de policiers présents au même endroit ont tiré sur lui et l’ont abattu de huit balles, cinq entre la poitrine et le front, et trois dans le dos.

A travers cet acte héroïque, le martyr Allal Ben Abdellah a pleinement incarné les positions du mouvement nationale face à la présence étrangère et s’est sacrifié pour la patrie et les constantes nationales.

A cet égard, feu Mohammed V avait dit « la patrie, reconnaissante, perpétue la mémoire de résistants tels que Mohamed Zerktouni, Allal Ben Abdallah, et leur réservera dans ses fêtes, une grande journée anniversaire digne de leur glorieux combat ».

Les opérations se poursuivent et l’Armée de Libération se lance à l’assaut du colonisateur intensifiant ainsi la lutte au niveau nationale pour le retour du Sultan légitime et de la Famille Royale.

La lutte a abouti à la victoire de la volonté de la nation marocaine et au retour de son Roi légitime et de Sa Famille à la patrie, portant l’étendard de la liberté et de l’indépendance, et appelant à la poursuite de la lutte dans le but de construire le pays.

Alors qu’elle commémore, chaque année, ce glorieux anniversaire, la famille du mouvement national, de la résistance et de l’Armée de libération relève l’importance du devoir d’honorer la mémoire historique nationale, de ses symboles et de ses héros les plus fidèles.

De même, elle tient à délivrer des messages pertinents et des signaux forts et à diffuser les justes valeurs et idéaux auprès de la jeunesse et des générations montantes pour construire, sous la Sage Conduite de SM le Roi Mohammed VI, le nouveau Maroc de la modernité, de la démocratie, du développement inclusif, global et durable et de la solidarité sociale.

A cette occasion, le Haut-Commissariat aux Anciens Résistants et Anciens Membres de l’Armée de Libération réaffirme la position ferme du peuple marocain, aux côtés de la famille de la résistance et de l’Armée de libération, et de toutes les composantes de la société, et leur mobilisation continue derrière le Souverain en vue de consolider davantage les acquis nationaux et défendre notre intégrité territoriale.

Aussi, le Haut commissariat commémorera cet anniversaire le lundi 12 septembre 2022, devant la tombe du héros Allal Ben Abdellah au cimetière Achouhada à Rabat, pour rendre hommage à son âme et les âmes des martyrs de l’indépendance et de l’unité territoriale, et à leur tête, le héros de la libération et de l’indépendance, feu Mohammed V et son compagnon de lutte et d’exil, feu Hassan II.

Le même jour, l’Espace national de la mémoire historique, de la résistance et de la libération à Rabat accueillera un évènement au cours duquel seront prononcés des discours et des témoignages faisant l’éloge de cet événement historique héroïque et de ses significations et connotations nationales.

MAP: 10/09/2022

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page