ActualiteTelquel

Élections partielles : Aziz Akhannouch à l’épreuve de la confiance

En présentant deux candidats aux élections partielles d’Al Hoceima et de Meknès, le président du RNI et chef du gouvernement risque d’accentuer le climat de défiance au sein de la majorité, à l’heure où il fait l’objet d’une campagne virtuelle réclamant son départ. Tous les chemins mènent à Al Hoceima. Le chef-lieu de la région…
Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page