ActualiteTelquel

Farida Loudaya nous livre sa version des faits

Des diplomates marocains “drogués et dépouillés par des escorts” à Bogotá. L’information a eu l’effet d’une bombe le 18 août, entraînant une frénésie médiatique, sur fond de réactivation de la reconnaissance de la pseudo RASD par la Colombie. Selon nos informations, ce sont deux fonctionnaires de l’ambassade du Maroc en Colombie qui ont été victimes de vol et non trois comme rapporté par la presse locale. “Contrairement à ce qui a été rapporté, les filles qui ont dîné avec les fonctionnaires ne sont pas des escorts ou des prostituées, mais des filles ‘normales’ avec qui ils ont fait connaissance grâce à une application de rencontre”, nous précise Farida Loudaya, ambassadeur du Maroc en Colombie.

“Un incident courant en Colombie”

Ces derniers ce sont donné rendez-vous dans un restaurant pour un dîner…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Soutenez un média indépendant et exigeant

  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page