ActualiteChallenge

Forum sino-arabe pour la réforme et le développement. La Chine, un modèle à suivre

Plus de 20 experts et chercheurs de Chine et de plusieurs pays arabes ont participé en visio-conférence à la troisième édition du Forum sino-arabe pour la réforme et le développement, tenue à Pékin, hier jeudi 8 septembre.

Organisé par le ministère chinois des Affaires étrangères en coopération avec le Centre d’études sino-arabes pour la réforme et le développement, ce Forum a pour but d’échanger des idées et des opinions sur les moyens à même de promouvoir un développement conjoint entre les deux parties et renforcer l’intégration des stratégies de développement dans le cadre de l’Initiative mondiale pour le développement.

Ainsi, « promouvoir l’alignement des stratégies de développement et travailler ensemble pour faire avancer l’initiative mondiale de développement » et « s’engager dans un développement axé sur l’innovation et parvenir à un développement fort, vert et sain », ont été les deux principaux axes abordés en profondeur par les participants.

Lire aussi | Le Forum sino-arabe pour la réforme et le développement tient sa 3ème édition à Pékin

« Le développement mondial était une autre initiative importante mise en avant par le président chinois Xi Jinping après celle de « la ceinture et la route », lance Zhai Jun, l’envoyé spécial du gouvernement chinois pour les questions du Moyen-Orient. Il a par ailleurs souligné la nécessité de concentrer les efforts de la communauté internationale sur la question du développement, pour lequel il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire de renforcer les relations de partenariat mondial, afin de le propulser à un niveau équilibré, coordonné et inclusif, ainsi que de fournir des solutions et la sagesse chinoise pour accélérer la réalisation de l’Agenda 2030 des Nations-unies pour le développement durable.

Abordant l’axe de la coopération dans divers domaines entre la l’Empire du Milieu et les pays arabes, Zhai a noté que la Chine a été le plus grand partenaire commercial des pays arabes au cours des dernières années, le volume des échanges commerciaux entre les deux parties avoisinant les 330 milliards de dollars américains l’année dernière, soit une augmentation de 37% par rapport à l’année précédente. Et d’ajouter que ces dernières années, la coopération sino-arabe a réalisé de grands progrès dans les domaines traditionnels, notamment l’énergie, les infrastructures, la capacité de production et la finance, ainsi que dans des domaines non traditionnels tels que le numérique, économie, cinquième génération, espace, satellites, intelligence artificielle et méga-données.

Lire aussi | Forum des investisseurs internationaux. A Dakhla, du 17 au 20 septembre 2022

Le responsable chinois a déclaré que les parties chinoise et arabe se préparent actuellement pour le prochain premier sommet sino-arabe, une opportunité unique à qu’elles devront saisir afin d’établir un consensus sur le développement, réaliser des avantages mutuels et gagnant-gagnant, et adhérer à l’innovation-développement piloté et développement vert, afin de mettre en œuvre l’Initiative de développement mondial avec des étapes concrètes, et de faire progresser l’établissement d’une communauté sino-arabe d’avenir commun en direction de la nouvelle ère.

Pour sa part, Khalil Al Dhawadi, sous-secrétaire général de la Ligue des États arabes, a déclaré que le forum contribue, à son tour, à renforcer les relations distinguées dans tous les domaines entre les pays arabes et la Chine, exprimant l’appréciation du secrétariat général de la Ligue des États arabes pour les efforts chinois visant à contribuer aux développement, à promouvoir la coopération en vue d’accélérer la mise en œuvre de l’Agenda 2030 des Nations-unies pour le développement durable et à mobiliser les efforts pour relever ensemble les défis du développement.

Dans ce contexte, les experts et chercheurs participant au forum ont salué l’Initiative mondiale pour le développement, soulignant l’importance de son rôle pour remettre la question du développement au cœur de l’agenda international, et son alignement sur la volonté et les efforts chinois et arabes dans la recherche de la paix, parvenir au développement et faire progresser la coopération, ce qui nécessite un travail des deux parties. Améliorer l’intégration des avantages et renforcer la coopération pratique dans les domaines de l’innovation scientifique et technologique, de la sécurité alimentaire, de la lutte contre la désertification, du dessalement de l’eau de mer, du changement climatique, de la recherche et du développement de vaccins, de l’économie numérique, la réduction de la pauvreté et d’autres domaines.

Lire aussi | Marrakech accueille la 7ème édition du Forum Marocain de l’Entrepreneuriat

Les participants à ce forum ont tous témoigné du rôle important que joue la Chine dans le développement mondial. Dans leur discours, les participants ont présenté l’Empire du Milieu comme un modèle à suivre en matière de développement humain et de lutte contre la pauvreté. Il est à noter que la Chine compte 1,4 milliard d’habitants, soit trois fois plus que l’ensemble des pays arabes et 400 millions personnes vivent sous le seuil de pauvreté, contre 1 million dans les pays arabes.

Rappelons que les première et deuxième éditions du forum se sont tenues respectivement en 2018 et 2019, ce qui a fourni une plateforme efficace pour l’échange d’expertise et d’expériences sino-arabes sur la gouvernance, la réforme et le développement.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page