ActualiteLe360Politique

Immigration illégale: Bruxelles exprime sa solidarité avec le Maroc

Par Mohamed Deychillaoui le 05/07/2022 à 22h07

Ylva Johansson, commissaire européenne aux Affaires intérieures.

© Copyright : DR

Kiosque360. Dans le dossier de sa gestion de l’immigration illégale, le Maroc continue d’engranger d’importants soutiens. D’une seule voix, les pays européens et les institutions de l’Union européenne ont exprimé leur confiance au Maroc. Les détails avec le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dont est tirée cette revue de presse

Face à l’instrumentalisation honteuse par les ennemis du Maroc du récent drame des migrants clandestins à Melilla, l’Europe s’est ouvertement rangée du côté du Royaume. Elle a loué sa bonne gestion du dossier des migrants illégaux, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du mercredi 6 juillet.

 

Lundi dernier, devant les députés européens du Parlement de Strasbourg, la Suédoise Ylva Johansson, commissaire européenne aux affaires étrangères, a qualifié le Maroc de «partenaire stratégique incontournable de l’Union européenne, qui joue un rôle essentiel dans la lutte contre l’immigration clandestine et les mafias de passeurs».

 

Lors de cette séance du Parlement européen consacrée à la tentative d’incursion violente, le 24 juin dernier, de plus d’un millier de migrants dans l’enclave de Melilla, Ylva Johansson a déclaré que «99% des migrants illégaux sont convoyés jusqu’au Maroc par des mafias». Elle en donne pour exemple «les migrants soudanais qui ont traversé la Libye puis l’Algérie pour se retrouver à Nador», où ils viennent de semer une violence inouïe. La responsabilité du drame de Nador est à mettre sur le dos «des seules mafias qui s’adonnent au trafic d’êtres humains», a ajouté Ylva Johansson, selon des propos rapportés par Al Ahdath Al Maghribia.

La commissaire européenne préconise ainsi une étroite coopération de partenariat entre les pays émetteurs, les pays de transit et ceux de destination des migrants pour trouver une solution à ce phénomène.

 

Al Ahdath Al Maghribia rappelle également la position de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE qui a mis en échec les tentatives d’une poignée de parlementaires européens proches du Polisario de vouloir endosser au Maroc la responsabilité de la mort de 23 migrants le 24 juin dernier. Et d’ajouter que le gouvernement espagnol lui-même a demandé à l’Europe d’être solidaire avec le Maroc face aux mafias de l’immigration illégale.

 

Par Mohamed Deychillaoui

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page