ActualiteChallenge

KA.IO.KWA annonce le début de la commercialisation des publicités audio-digitales dans le Stream des radios marocaines partenaires

KA.IO.KWA est une solution 100% marocaine de streaming des contenus radiophoniques et de diffusion de la publicité audio-digitale. Avec plus de 10 millions d’ouvertures de Stream par mois, KA.IO.KWA offre aux marchés marocain et étranger, annonceurs et agences de communication, un espace d’écoute opérant, pour répondre à leurs objectifs de communication et ainsi élargir leurs canaux de contact avec le public et vers le public souhaité.

La publicité audio-digitale désigne un spot audio écouté exclusivement grâce à Internet. Ce sont donc les publicités écoutées dans le cadre d’un live Stream audio ou de catch-up. Adressée via un serveur de publicité comme le Display, l’audio-digital combine ainsi les capacités d’Internet à ceux de la radio statique ; la diffusion des spots audio est donc personnalisable par différentes variables dont le pays, le support d’écoute, le comportement sur Internet.

L’utilisation de la publicité audio-digitale apporte une « couverture incrémentale » aux campagnes de radio classique et l’attention liée à ses conditions d’écoute est plus importante (écoute par casque, moyenne des durées de session dépassant les 30 minutes …). La publicité audio-digitale n’est pas « skippable» ; On ne peut pas la zapper à la différence du pré-roll et mid-roll sur d’autres supports. La publicité audio-digitale ne peut également pas être bloquée par le AdBlockers.

La radio en ligne, le support le plus pertinent pour toucher les Marocain du Monde

Avec plus de 10 millions d’ouvertures de Stream par mois, KA.IO.KWA présente avec ses radios partenaires, un inventaire qui répond à différents exercices médias. Pour le marché, la radio en ligne répond à la problématique de l’exercice média sur les MRE. « Qui va écouter un contenu en Darija marocaine ou Amazighe à partir de l’étranger pendant 40 minutes ? » réclament les patrons des radios marocaines. Une telle consommation média positionne la publicité audio-digitale comme le dispositif publicitaire le plus sûr et le plus exhaustif pour s’adresser à cette cible avec ZERO déperdition.

« La publicité audio en ligne combine les qualités intrinsèques à la radio « FM » que sont la proximité, l’alerte et le faible coût de production et secundo le ciblage sur le média Internet. Elle apporte un plus de couverture aux campagnes radio FM et surtout répond à l’exercice média de toucher une cible très chère, en verlan et à l’endroit, aux annonceurs qui est la diaspora marocaine partout dans Monde. Aucun support, ne peut prétendre à autant de puissance, exhaustivité, économie et pertinence », nous explique Houcine Boulman, DG de KA.IO.KWA.

Lire aussi | Le gouvernement approuve la création du Comité national pour l’égalité des genres et la promotion de la femme

« Géographiquement, on peut servir une publicité audio d’une marque marocaine dans la langue du pays d’écoute. Ainsi, celui qui écoute un contenu en Darija marocaine aux Pays-Bas, par exemple, peut recevoir une publicité en hollandais tandis qu’au même moment l’auditeur qui écoute d’Espagne écoutera la même publicité de la marque marocaine en Espagnol … chose qu’on ne peut pas faire sur le FM », poursuit Houcine Boulman.

Depuis 2017, le marché de la radio est marqué par le switch des secteurs historiques vers le digital. Avec l’audio-digital, la radio statique monétise un stock d’ODE (Occasions D’Ecoutes), jamais exploité, et s’ouvre, de fait, un nouveau centre de profit.

« Notre offre crée un nouveau centre de profit pour les radios et leur permet de figurer dans les dispositifs digitaux des marques. Elle répond aux exigences de KPI des campagnes Web de placer l’effort d’une marque sur un dispositif digital dans le tunnel de conversion. Cette qualité permettra aux radios de rattraper « en partie » la baisse des investissements due à la conjoncture et surtout au switch de plusieurs secteurs historiques vers Internet, comme l’automobile, l’assurance, l’aérien, l’immobilier, la banque … », poursuit Houcine Boulman.

Lire aussi | FAO : « Bon nombre de pays vulnérables dépensent davantage sans toutefois recevoir plus de nourriture »

De leur part, les radios n’ont pas hésité à faire confiance à l’entreprise marocaine dont Cap Radio, Chada FM, MedRadio, Radio Mars, Radio MFM …

Adil Lahlou, DG de MFM, a déclaré : « Avant on souhaitait bloquer les plateformes et les applis qui récupéraient notre flux sans notre accord, et depuis qu’on a découvert le nouveau service développé par KA.IO.KWA, qui permet de monétiser l’audio sur le digital quel que soit la plateforme de diffusion, on a évidemment renoncé à cette idée. Aujourd’hui au contraire, on encourage n’importe quelle plateforme à diffuser notre flux de streaming. C’est un nouveau centre de profit et donc un nouveau service qu’on propose à nos clients, avec une possibilité de ciblage qui est très importante. »

« Nous n’avons pas longtemps hésité avant d’adopter cette nouvelle technologie développée par KA.IO.KWA, puisque derrière cette idée il y a des ressources marocaines avec un produit réalisé dans notre pays et enfin ce qui nous a rassuré est que le fondateur de cette société connaît parfaitement le marché publicitaire et les médias avec une expérience de plus de vingt années », a-t-il poursuit.

Lire aussi | Le gouvernement ouvre des crédits supplémentaires afin de maintenir le prix de vente du gaz Butane et du sucre

De son côté, Nawfel REGHAY, DG de Chada Group, a déclaré : « Enfin un savoir-faire marocain qui exporte et valorise nos radios FM non seulement au profit de nos auditeurs marocains du monde, mais également de nos auditeurs établis au pays qui privilégient l’écoute en ligne, et qui sont de plus en plus nombreux. » « Chada FM n’a pas hésité à intégrer l’offre de l’entreprise KA.IO.KWA pour le sérieux, le professionnalisme et la probité de ses promoteurs, mais également parce qu’elle considère qu’il s’agit là d’un grand pas, subtile et historique, d’une démarche rationnelle et crédible tendant vers une plus grande transparence des données d’audience digitale des radios FM marocaines », a-t-il ajouté.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page