ActualiteLe Site Info

la mise en garde d’un pneumologue

La demande accrue autour de la cigarette électronique, observée ces derniers temps, en particulier parmi les adolescents et les jeunes, est due aux arguments fallacieux selon lesquels les produits de vapotage sont sans risques pour la santé, a affirmé le pneumologue Jamaleddine El Bouzidi.

Dans un entretien avec la MAP, Dr. El Bouzidi a expliqué que certaines voix avancent que la cigarette électronique est une alternative à la cigarette ordinaire et un moyen d’aide pour arrêter de fumer, sachant que ces allégations sont constamment réfutées par de nombreuses institutions scientifiques, notant que la Haute Autorité de Santé (HAS) française a appelé à éviter la cigarette électronique.

Selon le spécialiste, il n’existe actuellement aucune étude confirmée montrant les méfaits réels causés par le fait d’utiliser les cigarettes électroniques. Cependant, a-t-il expliqué, les conclusions de nombreuses recherches scientifiques confirment que les produits chimiques et les arômes contenus dans ces cigarettes représentent un danger réel pour la santé du fumeur lorsqu’ils sont utilisés à plusieurs reprises (chauffé et inhalé).

« La promotion de la cigarette électronique comme alternative plus sûre par rapport à la cigarette ordinaire s’inscrit dans le cadre des stratégies de communication adoptées par les sociétés et les industriels de tabac après avoir été largement et ouvertement critiquées par les scientifiques, notamment après avoir été contraints d’écrire l’expression +fumer tue+ de façon lisible et visible sur les paquets de cigarettes », a-t-il ajouté, relevant que les fabricants cherchent à contourner cette obligation en misant sur d’autres alternatives qui ne sont, en fait, pas moins dangereuses que la cigarette ordinaire.

Il a également souligné que les entreprises mondiales de cigarettes électroniques orientent leurs campagnes publicitaires vers les adolescents en particulier, en promouvant leurs formes innovantes et les multiples saveurs qu’elles contiennent, afin de les inciter à les acheter et à les consommer avec leurs pairs.

« De nombreuses études ont montré que l’utilisation quotidienne de la cigarette électronique par les adolescents était souvent suivie de la consommation de la cigarette ordinaire et d’une dépendance à la nicotine », a alerté Dr. El Bouzidi.

Le pneumologue a, en outre, appelé la jeunesse marocaine à ne fumer ni cigarette ordinaire, ni cigarette électronique, compte tenu de leurs dangers et de leurs effets néfastes sur la santé, notamment avec l’âge.

« Nous avons observé par le passé que les maladies causées par le tabagisme, en particulier l’embolie pulmonaire, les affections chroniques, les bulles d’air dans les poumons et le cancer apparaissent après l’âge de 40 ans », a-t-il indiqué, soulignant que désormais, elles apparaissent avant l’âge de 30 ans en raison de l’augmentation du nombre des jeunes fumeurs qui s’adonnent à la cigarette dès leur jeune âge.

Outre le tabagisme, il a également mis en garde contre l’usage de drogues sous toutes ses formes, ainsi que de la pipe à eau (narguilé), qui connaît, elle aussi, une demande fort croissante malgré le fait qu’elle soit plus dangereuse avec ses nombreuses nuisances à la santé.

Dr. El Bouzidi a conclu en plaidant pour l’organisation d’une vaste campagne de sensibilisation, avec la participation des divers acteurs, notamment les pouvoirs publics, les institutions scientifiques et les médias, afin de mieux conscientiser les adolescents, les jeunes et d’autres catégories de la société aux dangers du tabagisme en général et de la cigarette électronique en particulier.

S.L. (avec MAP)



Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page