ActualiteArt & CultureMaroc.maPolitique

Lancement des journées régionales de sensibilisation sur la prévention des risques professionnels


Le ministère de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, a lancé, lundi à Rabat, les journées régionales de sensibilisation sur la prévention des risques professionnels.

Organisées en partenariat avec l’Institut national des conditions de vie au travail (INCVT) sous le thème : « Conjuguons nos efforts pour construire une culture positive de prévention des risques professionnels », ces journées ont pour objectif de sensibiliser l’ensemble des intervenants dans le domaine de la gestion des risques, notamment les entreprises, afin qu’elles puissent prendre en main tous les risques inhérents à leurs activités.

S’exprimant à cette occasion, le ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri a souligné que la thématique de ces journées de sensibilisation mérite une attention particulière et un accompagnement de premier plan par le gouvernement, ajoutant qu’il va falloir l’ériger en priorité et lui donner de la visibilité politique et les moyens nécessaires.

Ces journées, qui s’inscrivent dans la dynamique lancée par le ministère pour promouvoir la prévention des risques et la santé et la sécurité au sein des entreprises, s’intéressent en particulier au secteur du bâtiment et travaux publics (BTP), en raison de l’impact subit par la pandémie du Covid-19, et le nombre d’emploi qu’il crée, a relevé le ministre.

Elle a rappelé la récente adoption par la 110e Conférence internationale du travail, d’un cinquième pilier sur la sécurité et la santé à la déclaration des principes et droits fondamentaux, qui signifie que tous les Etats Membres de l’OIT s’engagent à respecter et à promouvoir le droit fondamental à un environnement de travail sûr et sain.

De son côté, le directeur de l’INCVT, Abderrazak Lalj, a fait savoir que ces journées de sensibilisation vont se poursuivre dans les douze régions du Royaume jusqu’au premier juillet prochain, et elles vont bénéficier aux acteurs locaux et régionaux, ainsi que certaines administrations publiques concernées par la thématique de l’amélioration des conditions de travail.

« Aujourd’hui, on estime de 4 à 5 % la perte en PIB, causée par les accidents de travail », a indiqué M. Lalj, assurant que le Maroc a entrepris des efforts considérables pendant ces dernières années, notamment avec l’adoption d’une politique nationale de sécurité et santé au travail et la mise en place d’un programme national de santé et sécurité au travail, étalé de 2020 à 2024.

L’INCVT est de par la loi, un Groupement d’intérêt public (GIP) doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Parmi ses membres fondateurs figurent l’État, représenté par douze départements ministériels et l’Agence Nationale pour la Promotion de la Petite et Moyenne Entreprise (ANPME). Ces membres sont représentés au sein du conseil d’administration qui décide de l’organisation et du fonctionnement de l’INCVT, oriente sa politique, élabore sa stratégie et adopte ses plans d’actions.

MAP 20/06/2022 

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page