ActualiteHespress

L’association « Touche pas à mon enfant » saisit Infantino

Suite aux attaques antisportives contre l’équipe marocaine lors de la finale de la Coupe arabe de football des moins de 17 ans (U17) organisée et remportée en Algérie, l’association Touche pas à mon enfant a saisi le président de la FIFA, Gianni Infantino, pour exprimer son « indignation » et son « extrême déception » et a demandé une enquête.

« L’organisation Touche Pas A Mon Enfant exprime sa déception et son indignation suite aux malencontreux événements produits lors de la finale de la coupe arabe de Football des moins de dix-sept ans, organisé en Algérie », a indiqué l’association de protection de l’enfance.

« Les supporters locaux ont envahi le terrain à la fin du match et ils ont lâchement attaqué les joueurs de la sélection Marocaine » sous les yeux de la sécurité algérienne représentée par un nombre médiocre de gendarmes en uniformes sportifs, a ajouté l’association dans un communiqué faisant suite à sa lettre adressée au président de la FIFA dans laquelle elle souligne que ces incident ont menacé la sécurité physique d’enfants dans un pays étranger.

Touche Pas A Mon Enfant, rappelle que le football est un sport qui véhicule des valeurs humaine, de respect mutuel, d’amour et d’amitié entre les peuples, et que ces valeur « doivent impérativement être respectées dans un cadre sportif, en dépit de l’existence de malentendus politiques ».

Articles similaires

Les jeunes joueurs marocains « ont été délibérément touchés, et leur intégrité physique sérieusement menacée, les conséquences de ces agissements sont non seulement corporelles mais aussi émotionnelles », note le communiqué fulminant de l’ONG.

Les joueurs de la sélection marocaine, tous mineurs, ont été attaqués en premier par leurs homologues algériens alors que ces derniers avaient pourtant remporté le match de finale. Sur les images du match l’on pouvait voir un joueur algérien infliger une frappe à la tête du gardien de but marocain et s’échapper.

Cette agression a été suivie d’une réaction du joueur marocain, avant qu’un groupe de joueurs algériens ne s’attaquent violement à lui, le mettant à terre. Des images de joueurs algériens aux maillots ensanglantés en surface, sans qu’ils ne soient blessés ayant circulé sur les réseaux sociaux, ont montré l’étendue et l’intensité des coups infligés aux joueurs marocains.

Dans ce cadre, l’association marocaine de protection de l’enfance a indiqué avoir contacté les hautes instances internationales, les responsables de la FIFA « pour qu’une enquête soit ouverte », en estimant qu’il est important de rendre aux jeunes Lionceaux de l’Atlas « leur dignité mais aussi de faire valoir la notion de droit humain ».

L’ONG rappelle que l’Algérie, en tant que pays organisateur et selon le cahier des charges se devait, d’assurer la sécurité de ses hôtes, et lui reproche d’avoir manqué « principal devoir, ainsi qu’aux règles élémentaires imposées par le bon voisinage, surtout au vu du nombre considérable de supporters, ouvertement hostiles ».

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page