ActualiteLe Site Info

le gouvernement interpellé sur la hausse des prix des moutons

En plus de la revue en hausse des prix des carburants et des produits de première nécessité, vient s’ajouter celle astronomique des prix des moutons de l’Aid Al-Adha. Celle-ci a été évoquée sous l’Hémicycle par l’intermédiaire d’une question écrite du député du groupe parlementaire du Mouvement populaire, Nabil Dakhch.

Adressée à Mohamed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement durable, des Eaux et Forêts, la question du Harakiste souligne que quelques semaines à peine nous séparent de la célébration de l’Aid Al-Adha et que, parallèlement à l’augmentation des prix des carburants et de l’alimentation pour bétail et des produits de première nécessité, plusieurs données présagent que les Marocains s’attendent à la hausse des pris du cheptel, qui pourra atteindre les 20%, à cause de l’augmentation des frais de transport et de la nourriture animale.

Aussi, le membre de la Commission du contrôle des finances publiques a-t-il appelé le ministre de tutelle à la nécessité d’intervenir contre la hausse des prix du bétail et  lui a aussi demandé de prendre les mesures nécessaires à même de garantir l’approvisionnement du marché marocain de bêtes, avec des prix qui prennent en compte le pouvoir d’achat des citoyens.

L.A.

 

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page