ActualiteTelquel

le Maroc sera-t-il le premier pays à accueillir la CAN féminine deux fois d’affilée ?

Pour faire du Maroc le pays organisateur de la CAN féminine 2024, la Confédération africaine de football (CAF) devrait déroger à sa sacro-sainte règle de l’alternance du lieu d’organisation. La prochaine édition de la Coupe d’Afrique féminine des nations de football (CAN) pourrait avoir lieu au Maroc, selon nos confrères d’Arryadia TV

La décision confirmant la désignation du Maroc devrait être prise en marge de la 44e Assemblée générale de la CAF qui s’est ouverte ce 10 août à Arusha en Tanzanie. En présence de Gianni Infantino, le président de la FIFA, Patrice Motsepe, celui de la CAF, et de Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRFM), cette grand-messe doit régler le calendrier footballistique africain pour y caler le projet de Super Ligue africaine, les CAN et la Ligue des Champions.

Des membres du comité exécutif de la CAF ont confié à la presse sportive africaine que le Maroc était, pour l’heure, le seul pays à se proposer pour être l’hôte de la CAN féminine 2024. Sans autre candidat en lice et après avoir loué le déroulement de l’édition 2022, la CAF envisagerait sérieusement d’attribuer l’organisation de la compétition au royaume en 2024.

Deux éditions, une première

Ce choix ne sera pas sans conséquence. Si la décision est entérinée, elle ferait du Maroc le premier pays à organiser deux éditions d’affilée depuis la création de la CAN des dames en 1991. En effet, une règle tacite au sein de la CAF voudrait que l’organisation d’une compétition africaine se fasse en alternance pour permettre à tous les pays du continent de pouvoir l’accueillir.

La CAF devra donc déroger à cette règle non écrite, mais appliquée durant les 14 éditions de la compétition phare du football féminin continental. Pour cette 15e édition, l’instance dirigeante du football africain devrait s’appuyer sur le satisfecit décerné au Maroc par Patrice Motsepe.

Pour avoir réussi une CAN féminine 2022, considérée comme “une des meilleures éditions jamais organisées”, le président de la CAF avait loué la capacité organisationnelle, les infrastructures sportives de qualité et les records d’affluence.

Après avoir fait un parcours sans-faute pendant la CAN 2022 lors du tour préliminaire, les Lionnes de l’Atlas ont perdu la finale (1-2) contre les Banyana-Banyana d’Afrique du Sud. Le rêve du premier sacre de l’équipe nationale n’est pas pour autant enterré. Il pourrait se rejouer en 2024… devant leur public.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page