ActualiteLe Site Info

le phénomène de la poussière noire continue d’inquiéter

Ce n’est pas nouveau et c’est toujours inquiétant depuis plusieurs années, à la capitale du Gharb! En effet, ce mystérieux phénomène récurrent de poussière noire qui se répand dans le ciel de Kénitra a de nouveau interpellé la « Rabita » marocaine pour la citoyenneté et les droits de l’Homme, qui a exprimé sa grande inquiétude à ce sujet.

Dans un communiqué, dont Le Site info détient copie, l’Association précitée a annoncé devoir déposer une plainte urgente auprès du procureur général du Roi près la Cour d’appel de Kénitra, afin de trouver une solution qui puisse assurer la préservation de la santé des habitants et de celle de leurs progénitures.

De même que la « Rabita » a rappelé les propos de l’Association « Oxygène », œuvrant dans le domaine de l’environnement, qui avait expliqué que cette poussière noire est constituées de petites particules polluantes à même de causer de graves pathologies, dont l’asthme, des maladies cardio-vasculaires, voire des attaques cardiaques ou des cas d’amnésie.

Le communiqué explique également que cette poussière noire nocive est du fait des unités industrielles implantées à l’entrée de la la ville, ainsi que celles se trouvant dans la zone industrielle de Kénitra, responsables directes de cette pollution. En même temps, il n’a pas manqué de mettre en doute et de critiquer les conclusions du rapport du directeur général du Laboratoire national des études et de la surveillance de la pollution (LNESSP).

Lequel rapport avait simplement conclu que les causes du retour de la poussière noire dans le ciel kénitréen sont dues « aux températures élevées que connaît la ville pendant la saison estivale »!

L.A.

 


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page