ActualiteYabiladi

Le Polisario veut chasser la composante militaire de la MINURSO

La composante militaire de la MINURSO est dans la ligne de mire du Polisario. «Avec la reprise de la lutte armée, la composante militaire de la mission n’a plus aucun rôle à jouer dans les territoires libérés de la république sahraouie», a déclaré le représentant du Front à New York à Radio Algérie (publique). Il est lieu de signaler que ces zones, auxquelles fait référence Sidi Mohamed Omar, sont vides, depuis le 13 novembre 2020. La population qui y résidait a pris la destination des camps de Tindouf et la direction du mouvement séparatiste n’y organise plus ses traditionnels festivals.

«Le mandat de la Mission de l’ONU pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO) a été vidé de son contenu et le Conseil de sécurité de l’ONU n’a pris aucune mesure jusqu’à présent», a-t-il clamé pour justifier l’appel du Front à mettre un terme aux fonctions des militaires de la MINURSO.

«La mission n’a rien pu faire et nous lui avons demandé à plusieurs reprises de documenter des cas d’attaques contre des civils. Elle est un témoin oculaire de ce qui se passe, en attendant les résultats des rapports de l’ONU.»

Sidi Mohamed Omar

Sidi Mohamed Omar a rappelé que le 13 novembre 2020, le Polisario a déjà annoncé officiellement son retrait de l’accord du cessez-le-feu signé le 6 septembre 1991.

Cette nouvelle sortie intervient alors que le secrétaire général de l’ONU se prépare à publier son rapport annuel sur les développements qu’a connus le dossier du Sahara, depuis septembre 2021.

Les relations entre la MINURSO et le Polisario sont très froides. En cause, le refus de la mission de se déplacer dans les territoires que le mouvement séparatiste considère comme «libérés» pour y rencontrer ses représentants.  

La nomination en août 2021 du Russe Alexander Ivanko, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental et chef de la MINURSO en remplacement du Canadien Colin Stewart, n’a rien changé dans la nature des liens tendues entre les deux partis. Une année après sa désignation, il ne s’est pas encore déplacé dans les camps Tindouf.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page