ActualiteTelquel

le Soudan du Sud minimise sa rencontre avec le Polisario

Le Soudan du Sud clarifie les choses. Dans une missive datée du 23 septembre et signée par le ministre sud-soudan des Affaires étrangères, Mayiik Ayii Deng , la diplomatie sud-soudanais réaffirme la volonté de son pays de “davantage développer ses relations avec le Maroc dans l’intérêt mutuel des deux pays”.  Mais plus important encore, au vu des récents développements, Juba affirme ne pas reconnaitre le Polisario et précise ne reconnaitre que  “les pays membres de l’ONU”. Un document officiel qui contredit donc l’affirmation de certains médias selon laquelle une rencontre tenue entre une délégation du Soudan du Sud et une autre du Polisario le 20 septembre aurait constitué l’établissement d’une relation diplomatique. A noter, que cette lettre a été envoyée à l’ensemble des missions permanentes accréditées auprès des Nations Unies à New York.

Dans cette missive remise au ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, cette rencontre est définie comme un “contact avec une délégation« . Le Maroc n’a pas publiquement réagi à cette rencontre qui s’est tenue en marge de l’assemblée générale des Nations Unies.

Pour rappel, le roi Mohammed VI s’était rendu en février 2017 au Soudan du Sud pour y rencontrer le président et actuel chef d’Etat, Salva Kiir. En plus de dons humanitaires, et de la mise en place d’un hôpital de campagne dans le plus jeune Etat d’Afrique,  les deux pays avaient scellé à cet occasion un accord  pour  un partage d’expérience dans le cadre de la construction d’une nouvelle capitale au Soudan du Sud en matière d’urbanisation et plus précisément de développement urbain, en vue de soutenir la construction d’une nouvelle capitale.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page