ActualiteYabiladi

Les femmes interdites de Burkini à Mandelieu-la-Napoule

En France, la mairie de Mandelieu-la-Napoule, près de Cannes, a pris un arrêté municipal passé inaperçu depuis début juin, et interdisant le port du burkini, sur les plages publiques de la commune.

En effet, ces derniers jours, plusieurs femmes en burkini, assurent avoir été forcées de quitter la plage sous peine d’être verbalisées.

Pourtant, la loi est claire, le Conseil d’Etat français, plus haute juridiction administrative du pays, a déjà statué sur le sujet. Dans une ordonnance du 26 août 2016, le Conseil avait invalidé l’interdiction du port du burkini en considérant qu’une telle mesure portait «une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle».

Mais en juin 2022, l’affaire du burkini a refait surface dans les piscines de Grenoble. De là, le Conseil d’État a jugé qu’en autorisant les tenues religieuses de baignade comme le burkini dans ses piscines municipales, la ville de Grenoble avait violé le principe d’égalité de traitement des usagers du service public et porté atteinte à son bon fonctionnement.

Le 24 août 2021, la loi sur le séparatisme créait la procédure du déféré de laïcité. L’article 5 de la loi a introduit la possibilité pour les préfets, de demander la suspension de l’exécution d’un acte d’une collectivité qui porterait «gravement atteinte aux principes de laïcité et de neutralité des services publics».


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page