ActualiteYabiladi

Les Marocains de plus en plus friands des nouvelles méthodes

L’entreprise américaine de système de paiement/retrait MasterCard a affirmé, mardi, que l’adoption d’une gamme plus large de méthodes de paiement électronique s’accélère au Maroc. Dans son Payments Index 2022, elle a estimé qu’en plus d’être conscients des solutions comme les cartes numériques, les paiements biométriques, BNPL (Buy Now Pay Later) et open banking, les consommateurs marocains utilisent de plus en plus activement ces solutions dans leur vie quotidienne.

Ainsi, le Payments Index 2022 de Mastercard a révélé que 75% des Marocains ont utilisé au moins un mode émergent de paiement au cours de la dernière année. Parmi eux, 24% ont utilisé une application de transfert d’argent numérique, 20% ont fait appel à un portefeuille mobile pour smartphone et 10% ont utilisé le BNPL. Les consommateurs effectuent également des achats de manière de plus en plus diversifiée, par exemple via un assistant vocal et via des applications de réseaux sociaux.

L’indice ajoute qu’un consommateur sur dix (11%) au Maroc a indiqué avoir utilisé moins d’argent liquide au cours de l’année écoulée, rappelant que les méthodes de paiement traditionnelles ont toujours du succès. En revanche, plus de la moitié (53%) des consommateurs marocains ont augmenté leur utilisation d’au moins un mode de paiement numérique au cours de l’année écoulée, y compris les cartes numériques, les applications de transfert d’argent numérique et les services de paiement instantané. «Ces comportements devraient se poursuivre, le confort et la sécurité étant la clé d’une adoption croissante», estime l’entreprise.

L’indice a confirmé que la sécurité reste une priorité lors du choix des méthodes de paiement à utiliser, selon 46% des consommateurs sondés. Dans le pays, la sécurité est suivie par des considérations de facilité d’utilisation et de récompenses. Ainsi, 30% des consommateurs marocains ont déclaré qu’ils considèrent également les avantages sociaux et environnementaux.

Sécurité et utilisation de la biométrie 

MasterCard ajoute que la majorité des consommateurs au Maroc ont déjà entendu parler du Buy Now Pay Later, appelée également paiement «fractionné» ou «échelonné». Ainsi, 74% se disant familiers avec le concept, et plus d’un tiers (39%) sont déjà à l’aise de l’utiliser aujourd’hui. «Les consommateurs veulent la flexibilité et la commodité du BNPL, mais avec le sentiment de sécurité associé à un fournisseur de confiance comme une banque ou un réseau de paiement», commentent les rédacteurs de l’indice. Ceux-ci explique que «ceux qui ont utilisé BNPL le trouvent utile pour les achats d’urgence et les gros achats, ainsi que pour augmenter leur pouvoir d’achat» ainsi que «pour des cas d’utilisation uniques, notamment en tant qu’outil de budgétisation et de planification financière».

Concernant les paiements de compte à compte, 76% des consommateurs marocains utilisant ce mode ont indiqué avoir «maintenu ou augmenté», leur utilisation au cours de la dernière année. De plus, deux tiers (64%) des consommateurs s’accordent à dire qu’ils sont intéressés par une option de paiement de facture qui leur permet de modifier la date à laquelle ils paient leurs factures mensuelles. Le règlement automatique (61%) et le BNPL (61%) sont également cités comme options intéressantes pour les factures.

L’indice assure que les consommateurs comptent sur les options de financement numérique pour leurs tâches quotidiennes, avec les avantages de l’open banking comme la rapidité, la commodité et la transparence. Dans ce sens, environ les deux tiers (66%) connaissent l’open banking et l’utilisent pour payer leurs factures, effectuer leurs opérations bancaires, obtenir ou refinancer des prêts et effectuer des paiements.

Quant à la sécurité, plus de la moitié (51%) des consommateurs marocains assurent se sentir en sécurité lorsqu’ils utilisent des applications pour envoyer de l’argent à des particuliers ou à des entreprises depuis leur téléphone. Ils reconnaissent la commodité que la biométrie peut offrir, avec plus de la moitié (53%) indiquant qu’il est plus facile d’effectuer des paiements à l’aide de la biométrie qu’avec une carte ou un appareil. «Le potentiel d’optimisation de la sécurité est également évident pour les consommateurs, plus de la moitié d’entre eux convenant que la technologie biométrique pour les paiements est plus sûre que l’authentification à deux facteurs», ajoute-t-on. D’ailleurs, trois consommateurs sur quatre (75%) ont utilisé ou prévoient d’utiliser leur empreinte digitale pour effectuer un paiement, suivis par d’autres méthodes biométriques telles que la reconnaissance faciale et les scans de la rétine.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page