ActualiteYabiladi

L’Istiqlal exige une connaissance de l’amazighe

Le groupe des députés de l’Istiqlal souhaite introduire un amendement à l’article 11 du Dahir royal 1.58.250 portant code de la nationalité marocaine, publié le 6 septembre 1958. L’initiative exige des demandeurs de la nationalité marocaine une «connaissance suffisante» de la langue amazighe.

Le groupe justifie une telle condition par sa volonté d’accorder à la deuxième langue officielle au royaume la place qu’elle mérite, conformément à la constitution du 1er juillet 2011. Le texte a été déposé, le 14 juillet, au bureau de la Chambre des  représentants. Il n’a pas encore fait l’objet d’un examen par les membres de la Commission de Justice, de législation et des droits de l’Homme.

Pour rappel, les groupes de députés de la majorité gouvernementale avait présenté, en mai 2018, une proposition de loi visant d’accorder la nationalité marocaine aux étrangers mariés à des Marocaines, à l’instar des étrangères mariées à des Marocains.

Depuis la réforme de 2007 du code de la nationalité, la femme marocaine mariée à un étranger transmet sa nationalité à ses enfants.            

Articles similaires


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page