ActualiteYabiladi

L’ONU annonce une visite de De Mistura au Maroc, quid de l’Algérie et Tindouf ?

Sans se départir de sa prudence sur la question du Sahara, les Nations unies ont annoncé une nouvelle tournée de Staffan de Mistura dans la région. «L’envoyé personnel du secrétaire général pour le Sahara occidental se rendra demain (samedi 2 juillet, ndlr) à Rabat pour y rencontrer des responsables marocains. Il a également l’intention de visiter le Sahara occidental au cours de ce voyage», a indiqué le porte-parole du secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, lors de son point de presse du vendredi 1er juillet.

L’Italo-Suédois devrait se rendre à Laayoune pour rencontrer les responsables de la MINURSO et des membres d’associations pro-Polisario ainsi que des acteurs politiques locaux unionistes. Pour rappel, lors de sa première visite au royaume en janvier dernier, De Mistura n’avait pas effectué de déplacement dans la capitale de la province.

L’émissaire onusien compte «approfondir les consultations qu’il a initiées auparavant avec toutes les parties concernées sur les perspectives pour faire avancer de manière constructive le processus politique au Sahara occidental», a-t-il assuré.

Une prudence déjà vue

Néanmoins, Dujarric a refusé de révéler avec précision les dates de l’arrivée de De Mistura dans les autres escales régionales, en Algérie, en Mauritanie et dans les camps de Tindouf. «Si nous en avons plus (d’informations, ndlr) au fur et à mesure que le voyage se poursuit, nous le partagerons avec vous», a-t-il répondu brièvement.

Le porte-parole du secrétaire général a également botté en touche quant à la question d’une éventuelle table ronde réunissant les quatre parties de ce conflit. Un cadre de négociations lancé en 2018 par son prédécesseur, Horst Köhler. Sous la houlette de l’ancien président allemand, les quatre parties (Maroc, Algérie, Mauritanie et Polisario) s’étaient retrouvées à Genève en décembre 2018 et mars 2019. «Je pense qu’il est… ce qu’il cherche, c’est comment nous pouvons faire avancer le dialogue dans le cadre des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité», s’est contenté de déclarer le porte-parole.

L’extrême réserve avec laquelle Stéphane Dujarric aborde cette nouvelle tournée de Staffan de Mistura rappelle le premier déplacement de l’envoyé personnel en janvier dans la région. Il s’était montré alors très avare en informations sur le programme de l’émissaire onusien alors que De Mistura était à Rabat. «Dès que j’aurai quelques chose d’officiel de son bureau (De Mistura, ndlr), je le partagerai avec vous», avait-il répondu.

L’Algérie et le Polisario ont tenu, le 22 juin à Alger, une réunion sur la mission de Staffan De Mistura dans la région. Alger a réitéré son appel à des «négociations directes» entre le Maroc et le Polisario. Ce que le royaume a toujours rejeté.


Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page