ActualiteHespress

L’OTAN adopte sa nouvelle stratégie pour les défis de la prochaine décennie

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a présenté mercredi à Madrid le document adopté par les Alliés exposant le concept stratégique de l’organisation pour la prochaine décennie et réitérant l’engagement des pays membres avec l’Ukraine.

L’OTAN va renforcer sa présence en Europe de l’Est et porter à 300.000 le nombre de soldats à haut niveau de préparation, a annoncé Stoltenberg lors d’un point de presse à l’issue de la première plénière du Sommet de l’Alliance qui se tient mercredi et jeudi à Madrid.

« Les alliés se sont réengagés. Nous consacrerons au moins 2% du PIB à la défense. Neuf alliés atteignent ou dépassent déjà cet objectif et les autres ont des plans pour l’atteindre. Ces deux pour cent sont considérés comme une base, et non comme un plafond. Et nous sommes convenus de financer le budget commun de l’OTAN pour améliorer les installations et accroître la formation et les exercices », a-t-il déclaré.

« La concurrence stratégique s’intensifie dans le monde entier. C’est pourquoi un nouveau concept stratégique a été adopté, dans lequel il est clair que la Russie représente aujourd’hui la menace la plus dangereuse et la plus directe, et que les politiques de la Chine mettent également en cause nos intérêts et notre sécurité », fait valoir le secrétaire général de l’OTAN.

Stoltenberg a précisé que l’OTAN a adopté une nouvelle méthodologie pour surveiller et réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’Alliance, l’objectif étant de parvenir à des émissions nulles d’ici 2050. « Nous ne pouvons pas choisir entre avoir des armées fortes et des armées vertes. Nous devons avoir les deux », a-t-il insisté.

Le secrétaire général de l’Alliance atlantique a également confirmé que, suite à l’accord conclu, mardi soir, avec la Turquie, la Suède et la Finlande seront invitées à rejoindre l’OTAN.

« C’est le résultat d’un travail difficile pendant de nombreuses semaines. Mardi soir, nous nous sommes réunis et nous avons pu parvenir à un accord final. Un bon accord pour la Turquie, un bon accord pour la Finlande et la Suède, et un bon accord pour l’OTAN », s’est félicité Stoltenberg.

Continuer la lecture

close

Recevez toute la presse marocaine.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités dans votre boîte de réception.

Conformément à la loi 09-08 promulguée par le Dahir 1-09-15 du 18 février 2009 relative à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, et d'opposition des données relatives aux informations vous concernant.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page