L’usine Renault de Tanger produira en 2023 un modèle électrique

L’usine de Tanger va accueillir la fabrication du modèle Duo, un quadricycle électrique biplace estampillé Mobilize, la toute nouvelle marque créée par Renault Group et dédiée à la mobilité partagée et aux solutions de service. La production de l’engin devrait débuter courant 2023. 

C’est sous le feu des projecteurs que l’usine de Renault Group de Tanger a célébré récemment son 10ème anniversaire. Un événement qui a vu la présence d’éminentes personnalités au rang desquelles Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, Clotilde Delbos, Directeur général de la marque Mobilize, José Vicente de Los Mozos, Directeur Industriel du Groupe et Directeur du pôle Ibérique Renault Group et Mohamed Bachiri, Directeur général Renault Group Maroc.

L’occasion pour ces personnalités de retracer cette véritable success-story de la plateforme industrielle de Melloussa qui constitue à ce jour un formidable catalyseur de la transformation de l’industrie automobile marocaine et qui porte haut fort les couleurs du «Made in Morocco» sur la scène internationale.

Lire aussi | Industrie. L’usine Renault de Tanger célèbre ses 10 ans d’activité

Ce ne sont pas moins de 2 360 000 véhicules de marque Dacia et Renault (Lodgy, Sandero 2, Sandero 3, Dokker, Logan 2 MCV, Renault Express et Express Van) qui ont été fabriqués depuis 2012 à ce jour au cœur de cette usine. Du coup, elle a permis la montée en puissance d’un écosystème automobile qui ne cesse de croître, et qui a favorisé l’installation et le développement de nouveaux fournisseurs, apportant des technologies innovantes alliées à des compétences pointues.

Sans compter que ces mêmes fournisseurs qui ont accompagné le démarrage des projets industriels de Renault Group dans le Royaume ont contribué significativement à la valorisation de l’écosystème et de toute la filière automobile, tout en soutenant fortement la dynamique industrielle nationale.

Faut-il souligner aussi que la plateforme industrielle de la firme au losange s’est distinguée de façon notable depuis sa création dans le monde de l’industrie automobile dans la mesure où elle se veut à la fois zéro carbone et zéro rejet liquide industriel.

Autant d’atouts phares, en plus d’une compétitivité avérée à l’échelon international qui ont pesé favorablement dans la balance et qui font qu’aujourd’hui le site de Melloussa produira son premier véhicule électrique. De quoi donner le coup d’envoi à l’introduction de technologies d’électrification fabriquées au Maroc et annoncées en juin 2021 lors du renouvellement des accords visant à consolider l’écosystème de la firme au losange.

Lire aussi | Fabrication de batteries pour véhicules électriques, le Maroc a-t-il ses chances ?

«Renault conforte, de nouveau, son rôle d’acteur locomotive du développement de la filière automobile au Maroc ; une filière qui opère à pas sûrs sa transition vers l’électrification et la mobilité durable», s’est exprimé Ryad Mezzour. Et le ministre de l’Industrie et du Commerce d’ajouter : «le lancement de la production du premier véhicule électrique sur les chaînes de Tanger illustre l’attractivité affirmée de la plateforme marocaine sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI».

Concrètement, la mise en production du Duo Mobilize à l’usine de Tanger sera portée par l’investissement d’une nouvelle ligne de montage d’une capacité extensible à 17 000 véhicules par an et qui intégrera le process propre à la spécificité d’un véhicule électrique. Rappelons que cet engin, qui vise à intégrer 50% de matériaux recyclés dans sa fabrication et qui se veut recyclable en fin de vie à 95%, constitue une solution de mobilité partagée conçue pour répondre aux besoins des villes et des opérateurs d’autopartage.


Continuer la lecture

Quitter la version mobile